Selon MacRumors, le géant de l’informatique pourrait lancer une première application compatible avec sa future montre connectée au mois de février.

AFP
AFP

Selon MacRumors, une application pourrait, pour la montre d’Apple, faire son apparition ce mois-ci. Pendant le mois d’avril, d’innombrables fans de la pomme afflueront dans les Apple Store en quête de tester  la tant attendue et désirée Apple Watch. Il semble cohérent qu’Apple aurait décidé de sortir une application opérationnelle le plus rapidement possible, afin de former les employés des différents Apple Store à la démonstration de la montre en avril.

“Certains développeurs d’applications et des partenaires très médiatisés” auraient été invités à concevoir une application et  rendre celle-ci pour le milieu de ce mois-ci.

MacRumors pense qu’Apple souhaiterait que son personnel utilise et manipule les futures applications de l’Apple Watch à la perfection et le plus tôt possible. Aussi, une mise à l’épreuve des montres connectées, notamment pour recueillir les données témoignant de la performance de l’autonomie des dispositifs, serait également envisagée. Il nous faudra patienter afin de voir ce qu’ il en retourne. Restez attentif sur l’Apple Store au cours des deux prochaines semaines afin de ne rien rater.

Pour l’instant, toutes les réponses aux questions que nous nous posions sur l’Apple Watch ont été obtenues. La firme de Cupertino a donné un vaste aperçu de ses fonctionnalités, le kit de développement a révélé la plupart des fonctionnalités de l’appareil (une démo en ligne témoigne de celles-ci) et la majorité des spécifications ont été également publiées. Malgré que nous connaissons le prix de l’Apple Watch de base qui est de 349$ (308 euros), les autres prix des modèles nous sont, encore, inconnus.

Les attentes concernant l’arrivée de la montre d’Apple demeurent très élevées. Rappelons que la firme de Cupertino a écoulé 74,5 millions d’iPhone au cours des trois derniers mois durant l’année 2014, et si une partie importante de ces gens est intéressée par la montre d’Apple, Tim Cook pourrait continuer son ascension fulgurante sur le marché.

 

Angélique C. (St.)