La période de commercialisation de l’Apple Watch serait désormais connue.

watch
Crédit photo: Apple

Selon 9to5mac, Apple devrait lancer la commercialisation de son Apple Watch dans le courant du mois de mars. Lors de la présentation de la montre, en septembre dernier, la firme de Cupertino avait promis de sortir sa montre au début de l’année 2015. Si l’on en croit les révélations du site américain, il semble donc que le fabricant ait réussi à tenir son engagement. En sortant sa première montre connectée à cette période, Apple raterait toutefois du coup la Saint Valentin, sur laquelle misaient de nombreux observateurs. La même source indique également avoir appris que les ingénieurs d’Apple ont travaillé d’arrache-pied ces derniers mois pour optimiser l’autonomie de la batterie. Rappelons qu’en septembre, Tim Cook avait indiqué dans une interview qu’il serait nécessaire de recharger la montre chaque nuit. Du côté de la concurrence, notons que ce n’est pas mieux : la plupart des modèles, y compris ceux sous Android, peinent eux-aussi à dépasser la journée.

Pour l’instant, nul ne sait si le lancement de l’Apple Watch se fera en même temps dans plusieurs pays. L’hypothèse la plus plausible reste cependant un lancement étalé sur plusieurs mois, avec les États-Unis et quelques autres pays, comme la France, l’Allemagne, l’Australie ou encore le Japon, dans un premier temps, et ensuite la Belgique. Mais encore une fois, aucune date n’a été communiquée par Apple, toutes les hypothèses restent donc envisageables.

Entre 3 et 5 millions d’unités écoulés pour le lancement

Le lancement de l’Apple Watch marquera très certainement le lancement de l’année pour Apple, qui prévoit déjà d’écouler entre 3 et 5 millions d’unités pour le lancement.

Gene Munster, l’analyste vedette du cabinet Piper Jaffray, et grand spécialiste de la marque pommée, a toutefois revu récemment à la baisse ses prédictions pour le lancement de l’Apple Watch, estimant que seulement 7% des clients de la pomme devraient craquer pour l’accessoire, contre 10% il y a quelques mois encore.

D’après l’analyste, les ventes de l’Apple Watch décolleront une fois seulement que le consommateur se sera familiarisé avec ce nouveau produit, la montre connectée étant loin d’avoir séduit un grand nombre de consommateurs aujourd’hui. Il précise par ailleurs que l’absence de fonctionnalité révolutionnaire pourrait affecter le succès de la montre, Apple n’ayant présenté que certaines fonctionnalités basiques de l’Apple Watch.

Toujours selon Gene Munster, Apple devrait s’offrir des marges de 30 à 60% sur cette nouvelle catégorie de produits, en fonction du prix de vente du modèle. Car bien plus qu’un simple accessoire, l’Apple Watch devrait surtout être un produit de luxe, le géant prévoyant notamment un modèle en or 18 carats…

Commercialisée à partir de 349 euros

Du côté des prix de l’Apple Watch, le mystère reste tout aussi épais avec un seul prix de 349 dollars (probablement 349 euros ici) communiqué. Ce prix correspondrait au modèle Sport de l’Apple Watch, le modèle classique serait vendu lui dans les 500 dollars ; le modèle Edition devrait lui s’envoler allègrement au dessus de la barre des 1000 dollars.