Les produits Apple bientôt bannis en Russie?

À partir du 1er janvier 2015, une loi russe interdira aux constructeurs et aux services de stocker les données de ses citoyens hors du pays.

poutine_ipad_epajpg
Crédit photo : DR

La situation d’Apple en Russie se complique en cette période. Après la sortie de Tim Cook au sujet de son homosexualité qui a eu pour effet de mettre “mal à l’aise” les autorités russes (lire : Un politicien russe veut bannir Tim Cook de son pays ou encore Un monument dédié à Steve Jobs retiré d’une université russe), le géant californien s’apprête désormais à se voir interdire de commercialiser ses produits en Russie. Une interdiction qui n’a toutefois rien à voir avec l’homosexualité du CEO de la firme à la pomme mais plutôt à cause d’une nouvelle loi russe qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain.

Cette loi, votée récemment par le parlement russe, interdira en effet aux constructeurs et aux services de stocker les données de ses citoyens hors du pays. Apple est donc visé par cette loi avec son service iCloud, mais c’est le cas également pour d’autres géants de l’informatique tels que Google, Microsoft, Dropbox, etc.

À partir du 1er janvier, les utilisateurs russes du service iCloud risquent donc de ne plus avoir accès à leurs données. Et si Apple souhaite continuer à vendre dans ce pays, il va devoir se conformer à la nouvelle législation. Autrement dit, il devient nécessaire pour la firme à la pomme de posséder un centre de données en Russie pour que les données de ses utilisateurs et citoyens russes y soient stockées.

La Russie représente un marché important pour Apple. On peut donc imaginer que la firme américaine s’est déjà penchée sur la question pour se mettre en conformité avec la nouvelle législation russe.

 

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.