La firme américaine SanDisk vient de racheter la firme Fusion-io dont l’un des membres du personnel n’est autre que le co-fondateur d’Apple…

Steve-Wozniak-With-iPhone
© DR

Le groupe informatique américain SanDisk va acheter pour 1,6 milliard de dollars son compatriote Fusion-io dans le but de se renforcer dans le stockage à mémoire flash.

Les cartes mémoire flash et solutions de SanDisk sont utilisées dans des smartphones, tablettes, appareils photos numériques, caméras numériques, lecteurs numériques et autres appareils électroniques, tout comme des clés flash USB et disques à état solide (SSD, solid state drives) pour le marché informatique.

Le groupe informatique espère que l’achat de Fusion-io va lui permettre de réduire son exposition à la volatilité du marché des puces tout en se renforçant dans les centres de données avec mémoires flash, après notamment le rachat de FlashSoft.

SanDisk mise notamment sur les disques SSD, qui offrent des marges attractives.

Fusion-io conçoit des solutions de stockage flash et travaille actuellement sur une nouvelle gamme de logiciels, selon les analystes.

La transaction a été approuvée par les conseils d’administration des deux entreprises, selon le communiqué. Elle devrait avoir un impact positif sur les résultats de SanDisk dès l’intégration de la cible. Les deux groupes espèrent la finaliser au troisième trimestre.

SanDisk a enregistré un chiffre d’affaires de 1,51 milliard de dollars au premier trimestre, tandis que Fusion-io a fait part de recettes de 100,5 millions de dollars au troisième trimestre de son exercice fiscal (2013/2014 clos fin mars).

La firme Fusion-io compte dans ses rangs l’un des cofondateurs d’Apple, Steve Wozniak, qui y travaille en tant que chercheur en chef.

[ Avec AFP. ]