Quelle est cette espèce de poisson? D’où vient-il? Et comment a-t-il été pêché? Pour aider le consommateur à faire des choix orientés vers une pêche durable, une application gratuite baptisée «Planet Ocean» a été mise au point par l’ONG SeaWeb Europe et la Fondation Goodplanet.

po

L’application, disponible sur iPhone et Android en français et en anglais, «va rendre accessible l’information sur l’état des stocks des grandes espèces de poissons consommés (menacés ou gérés durablement) et permettre aux consommateurs de choisir en connaissance de cause», a expliqué vendredi à l’AFP Cédric Javanaud, océanographe à la Fondation Goodplanet.

«C’est une façon très concrète de pouvoir agir pour l’environnement», a ajouté le scientifique en rappelant que 32% des stocks de poissons mondiaux sont surexploités et que l’avenir de ces espèces est donc compromise. «Nous défendons l’idée qu’on peut manger du poisson mais en faisant les bons choix», ajoute le scientifique. Exemple: le saumon de l’Atlantique est surpêché, pas celui du Pacifique. Également: si la dorade rose est surexploitée, les daurades royale ou grise peuvent être conseillées.

L’application a été mise au point à partir de la base de données de l’ONG SeaWeb Europe, qui a établi un «Guide des espèces à l’usage des professionnels» (pêcheurs, mareyeurs, distributeurs, restaurateurs, etc.). L’état des stocks de chaque espèce y est indiqué, ainsi que les techniques de pêche associées (chalut de fond, ligne, palangre, senne, filet, etc.).

Parallèlement à la mise à disposition de cette application, la Fondation Goodplanet a indiqué dans un communiqué que le film «Planète Océan», réalisé par Yann Arthus-Bertrand et Michael Pitiot, serait disponible gratuitement sur Youtube à partir de dimanche. Sorti sur les écrans fin 2012, le film, qui montre la richesse biologique des mers et rappelle leur rôle central dans le système climatique, sera disponible en plusieurs langues.

Téléchargez gratuitement  l’application “Planet Ocean” sur l’App Store ou Google Play.