Charleroi : il vend un iPhone sur le net et se fait arrêter!

Xavier, un Carolo de 20 ans, s’est fait interpeller vendredi à son domicile par la police. En cause, il est suspecté d’avoir mis en vente un iPhone volé sur le net.

lg
Capture d’écran du site de la Nouvelle Gazette.

Vendredi, la police locale de Charleroi s’est rendue au domicile de Xavier, un Carolo de 20 ans, afin de procéder à son arrestation, rapportent nos confrères de Sudpresse. Cette dernière, qui l’a placé contre un mur et menotté, le suspecte d’avoir volé un GSM, en l’occurrence un iPhone. En fait, le smartphone en question a été mis en vente par ce Carolo sur un site de petites annonces jeudi soir. Problème, une dame pense avoir reconnu son bien volé un peu plus tôt dans l’après-midi à Lodelinsart. La victime n’a donc pas perdu de temps pour prévenir la police lorqu’elle a cru tomber sur une annonce qui concernait son smartphone volé.

Lors de son arrestation, Xavier a toutefois nié en bloc avoir volé l’iPhone en question :

“Pour me faire de l’argent de poche, j’achète des téléphones portables pour les retaper. Il s’avère qu’en mars dernier j’ai acheté un iPhone blanc à un homme de Gilly. Je l’ai eu avec sa boîte et un chargeur. Il était en panne… J’ai donc essayé de le réparer, sans succès. Il y a deux semaines, je l’ai donc déposé dans une boutique de Charleroi. Eux non plus n’ont pas réussi à le faire fonctionner. J’ai donc décidé de le vendre, soit à quelqu’un de très calé en informatique soit à quelqu’un qui récupère des pièces. “, explique-t-il à nos confrères.

Il revient également sur son arrestation :

“Mais quelle histoire de dingues. La police m’a traité comme un criminel. Mais, je ne suis pas un truand, moi. Je n’ai jamais eu de souci avec la justice, mon casier est vierge. Je n’ai jamais volé même un bonbon ! Il y a vraiment eu erreur sur la personne. Je n’ai pas compris pourquoi les policiers m’ont malmené comme ça. S’ils m’avaient demandé de les suivre, j’aurais obtempéré. Mais là, les ordres étaient clairs. Vendredi, ils devaient m’arrêter.”, déplore-t-il.

La police, de son côté, a réagi en indiquant avoir réagi rapidement et que des caractéristiques précises de l’appareil, fournies par la victime, faisaient penser qu’il s’agissait bel et bien de son smartphone volé, ce qui a donné lieu à l’interpellation de l’auteur. Les suites de l’enquête sont en cours.

Réagissez sur le forum.

 

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.