La société américaine de covoiturage urbain, Uber, répond au gouvernement bruxellois, qui lui a demandé de cesser ses activités, par une nouvelle offre où elle propose d’essayer ses services gratuitement durant une semaine à partir de jeudi.

uber_iphone_hero-1000556
© DR

Rebondissement dans l’affaire qui concerne l’arrivée d’Uber à Bruxelles. Alors que la ministre bruxelloise en charge des Transports, Brigitte Grouwels (CD&V), a récemment mis en demeure le service de covoiturage urbain en lui demandant de cesser ses activités pour non-respect de la réglementation, la firme américaine lance une nouvelle offre ce jeudi qui risque de faire grincer les dents tant le gouvernement bruxellois que les firmes de taxi œuvrant dans la capitale. Uber vient en effet d’annoncer qu’il lance ce jeudi la possibilité de découvrir ses services Uberpop gratuitement durant une semaine. À la question de savoir si Uber compte se mettre en conformité avec la réglementation bruxelloise, Susanne Stulemeijer, porte-parole de l’entreprise pour la Belgique, ne compte visiblement pas s’étendre sur le sujet : “Notre réponse est Uberpop offert durant une semaine”, se contente-t-elle de nous répondre.

Concrètement, la nouvelle offre d’Uber est valable à partir de ce jeudi jusqu’au 13 mars, à minuit. Elle concerne tant les personnes déjà inscrites au service que le nouveaux inscrits. Elle est toutefois limitée à 5 courses par utilisateur et à hauteur de 20€ par trajet.

Lancé il y a une semaine à Bruxelles, Uber a été mis en demeure par le gouvernement bruxellois. La ministre Brigitte Grouwels avait indiqué qu’il s’agissait d’un service illégal. Deux voitures du service de covoiturage urbain avaient été saisies la semaine dernière lors d’un contrôle à Ixelles. «Les chauffeurs n’ont passé aucun examen, ils ne suivent pas les tarifs et les véhicules ne sont pas en règle au niveau de leur signalisation», avait indiqué la cabinet de la ministre.

En proposant la gratuité de son service, la firme aurait visiblement trouvé la parade pour pouvoir continuer à poursuivre ses activités, le temps de se mettre en conformité. Intérrogé à ce sujet, la porte-parole de l’entreprise a refusé de donner des explications.

Notre article explicatif sur comment utiliser Uberpop à Bruxelles.

Réagissez sur le forum.