Nous savions déjà que regarder un écran avant d’aller se coucher était nuisible, mais une nouvelle étude démontre que regarder son smartphone avant de dormir peut causer des troubles au travail le lendemain.

© DR

Utiliser son smartphone tard le soir pourrait causer des troubles du sommeils et donc influer sur notre performance au travail le lendemain, selon une étude publiée dans le magazine Organizational Behavior and Human Decision Processes.

Ce sentiment d’épuisement, rendant moins concentré et moins motivé, se ferait ressentir plus particulièrement si on utilise notre smartphone pour régler des problèmes liés au travail.

Les chercheurs ont divisé l’étude en deux parties, la première en analysant les habitudes de 82 chefs haut placés à travers des sondages quotidiens et la deuxième en interrogeant 161 employés travaillant dans des secteurs très variés.

La première partie de l’étude révèle que l’utilisation du smartphone après 21h entraîne une diminution du sommeil la nuit engendrant une grande fatigue et provoquant finalement un manque de motivation au travail, le lendemain. Les chercheurs se sont ensuite assurés que l’inverse ne soit pas possible, c’est à dire que la motivation la journée au travail n’influe pas sur l’utilisation du smartphone le soir…

La seconde partie de l’étude, concernant des employés de divers secteurs, a été menée comme la première (à travers des sondages quotidiens) en ajoutant à l’analyse l’utilisation d’autres dispositifs, tels que la télévision, l’ordinateur ou la tablette. Les chercheurs ont remarqué que le smartphone était le dispositif causant le plus de troubles le lendemain.

Dans un communiqué de presse, Russel Johnson (chercheur de l’étude et professeur de management à la Michigan State University), a déclaré que “les smartphones nous gardent mentalement engagés dans le travail tard le soir, rendant difficile le fait de s’en détacher pour se détendre et s’endormir.”

On en parle sur le forum.