Un groupe de pirates informatiques allemands a affirmé dimanche avoir forcé Touch ID, le dispositif de reconnaissance d’empreintes digitales intégré dans l’iPhone 5s.

© DR

Les pirates du Chaos Computing Club, qui ont mis en ligne une vidéo de leur performance, expliquent avoir piraté Touch ID, le dispositif de reconnaissance d’empreintes digitales intégré dans l’iPhone 5s, au moyen d’une simple photo des empreintes digitales d’un utilisateur imprimée sur une feuille transparente.

Concrètement ces derniers ont expliqué avoir utilisé une photo de l’une des empreintes associée à un iPhone, Touch ID, en 2400ppi. Ils ont ensuite nettoyé l’image, avant de la renverser, puis l’ont imprimée à l’aide d’une imprimante laser en 1200ppi sur transparent avec un réglage particulier. Ils ont ensuite étaler du latex liquide ou de la colle blanche sur le transparent imprimé. Après avoir laissé sécher le tout, il ne reste plus, d’après eux, qu’à décoller la fine pellicule qui s’est formée. Il s’agit en fait de l’empreinte. Au final, après l’avoir légèrement humidifiée, il ne reste plus qu’à la placer sur le la bouton Home de l’iPhone pour que la reconnaissance puisse s’opérer.

Même si la méthode décrite ci-dessus fonctionnait, vous aurez toutefois compris qu’elle serait difficilement exploitable pour un voleur. On imagine en effet mal ce dernier prendre en photo l’empreinte digitale de sa victime.

En outre, cette méthode relève plutôt d’une prouesse technique plutôt qu’une véritable faille de sécurité.

En attendant, si l’affirmation de ces hackers est vérifiée, ce sera une source d’embarras pour Apple qui présente son système de reconnaissance d’empreintes digitales, ou Touch ID, comme une innovation majeure de ses iPhone.

Aucune réaction n’a pu être obtenue dans l’immédiat auprès de la compagnie.

Réagissez sur le forum.

La vidéo de démonstration :