Pourquoi la qualité de FaceTime s'est-elle dégradée ces derniers mois?

Un jugement d’un tribunal du Texas, datant de la fin de l’année dernière, a poussé le géant de l’informatique Apple a revoir la conception de sa fonctionnalité de vidéo-conférence FaceTime qui ne serait plus aussi optimale qu’avant, révèle le site iMore.

La qualité des appels de vidéoconférence serait moins bonne qu'autrefois révèle ce lundi le site iMore © DR

Rappelez-vous en juin 2010, Steve Jobs avait achevé sa conférence de presse en dévoilant en grande pompe, sous la forme d’un “One more thing”, une nouvelle fonctionnalité de vidéo-conférence propre à son nouvel iPhone 4 : FaceTime. À l’époque, le co-fondateur d’Apple, décédé l’année d’après, avait largement vanté cette nouvelle fonctionnalité et avait indiqué qu’Apple avait de grandes ambitions pour elle, notamment avoir le souhait d’en faire un standard ouvert.

Les années passant, la fonctionnalité FaceTime est devenue de plus en plus utilisée. Il faut dire qu’elle a l’avantage d’être très facile à utiliser en plus de procurer une bonne qualité visuelle.

Steve Jobs fait une démonstration de la fonctionnalité FaceTime avec Jonathan Ive, le 7 juin 2010 à San Francisco © DR

Mais trois années plus tard, force est de constater que FaceTime est toujours réservée aux utilisateurs de produits d’Apple. La firme américaine n’a visiblement plus les mêmes ambitions que lors de son lancement. Pire, la qualité de la fonctionnalité de vidéoconférence s’est dégradée depuis quelques mois. C’est en tous cas un constat dressé par iMore. Et pour nos confrères américains, il ne faut pas chercher trop loin pour comprendre la baisse de qualité du service de vidéoconférence d’Apple.

Un procès qui a mis des bâtons dans les roues d’Apple

En effet, au mois de novembre de l’année dernière, Apple a été condamnée par un tribunal du Texas à payer 368 millions de dollars à VirnetX, une firme texane spécialisée dans la sécurité informatique qui fonde son activité sur l’exploitation de son portefeuille de brevets. Cette dernière reprochait à la firme de Cupertino de ne pas lui avoir payé de droits pour certaines technologies utilisées notamment sur l’iPhone et l’iPad et permettant de sécuriser les communications par Internet, notamment dans la fonctionnalité … FaceTime.

Apple a fait appel de la décision du tribunal du Texas. Ce dernier a toutefois confirmé sa décision et a contraint la firme de Cupertino a revoir notamment le fonctionnement de FaceTime. Des modifications au service de vidéoconférence ont donc été apportée en avril, en parallèle de l’arrivée de la mise à jour iOS 6.3. Et suite à ces changements apportés, la qualité de FaceTime s’est malheureusement quelque peu dégradée.

Concrètement, avant l’apport de ces modifications, FaceTime était un système de communication en direct. Apple se contentaient de vérifier simplement si les appareils sous iOS des deux correspondants avaient un compte FaceTime pour initier une vidéoconférence, le tout sans intermédiaire. Désormais, chaque appel transite par plusieurs serveurs qui ont pour rôle d’authentifier les appareils, les comptes FaceTime des utilisateurs, et sécuriser les conversations.

Suite à ces changements, il semblerait donc que la qualité de FaceTime s’est quelque peu dégradée.

Il reste maintenant à voir si Apple sera en mesure de trouver une parade qui permettrait à sa fonctionnalité de fonctionner aussi bien qu’avant ce fameux procès. En revanche, suite à cette décision de justice, il est semblerait qu’il soit désormais exclu qu’Apple ambitionne d’apporter sa fonctionnalité sur d’autres plateformes, tel que sous Windows.

Avez-vous remarquer une baisse de qualité sur FaceTime?

On en discute sur le forum.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.