Dans un entretien accordé à nos confrères de Gizmodo, le co-fondateur d’Apple se montre très peu flatteur à l’égard du premier biopic consacré à Steve Jobs.

© DR

JOBS, le premier biopic consacré à la vie de Steve Jobs, est sorti sur les grands écrans aux Etats-Unis depuis la fin de la semaine passée. On peut y découvrir la montée d’Apple, sa chute, le départ de Steve Jobs de la société, la fondation des ordinateurs NeXT, le temps passé chez Pixar avant le grand retour de l’ancien patron emblématique chez Apple en 1999. Une oeuvre qui vaut le déplacement? Pas si sûr si l’on en croît les récentes déclaration de l’autre co-fondateur d’Apple, Steve Wozniak, à son sujet. Ce dernier n’a pas manqué d’aller voir JOBS le premier jour de son lancement, vendredi dernier. Et il n’est franchement pas convaincu. En effet, dans un entretien accordé à nos confrères de Gizmodo, l’ancien associé de Steve Jobs a plutôt la critique sévère à l’égard de la dernière œuvre de Joshua Michael Sterr. S’il trouve les acteurs plutôt bons, il est en revanche déçu par le script qui, selon lui, est loin d’être fidèle à la réalité.

Rappelons que celui que l’on surnomme “Woz” a été engagé comme consultant dans un autre biopic consacré à la vie de Steve Jobs et produit par Sony. De là à croire que le co-fondateur d’Apple veut faire “une mauvaise pub” au projet donc il n’a pas été impliqué? Pas si sûr si l’on en croit ses déclarations : “Les deux films auraient pu me payer pour être consultant, mais le script de JOBS était déjà écrit. Je ne peux pas prendre le leadership créatif d’un autre. Et j’ai été déçu par le script de JOBS. Mais j’espérais que cela soit un bon film”, a-t-il déclaré. D’autant qu’il est quelque peu “remonté” contre l’acteur Ashton Kutcher qui, selon lui, a fait une déclaration hypocrite en ce sens à son sujet en indiquant “qu’il n’avait pas aimé le film parce qu’il était embauché comme consultant sur un autre”.

Ashton Kutcher incarnant le rôle de Steve Jobs et Josh Gad dans le rôle de Steve Wozniak dans "JOBS" © AP

Mais ce n’est donc pas le rôle des acteurs qui pose un réel problème pour Steve Wozniak, c’est plutôt le script qui manquerait d’objectivité et de détails importants, selon lui. Notamment celui qui concerne le fait qu’Apple a décidé, à l’époque, de ne pas faire de dons aux personnes qui ont contribué à l’édification d’Apple. Wozniak se dit “mal à l’aise” par rapport à toutes ces personnes dont il n’y a aucune évocation dans l’œuvre de Joshua Michael Sterr. Et le co-fondateur de souligner à nos confrères américains qu’il n’avait pas manqué à l’époque de leur donner une bonne partie de ses actions, ainsi qu’à 80 autres employés avant l’entrée d’Apple en bourse.

Un autre détail a également interpellé le co-fondateur d’Apple. Il indique que le film présente un Steve Jobs bien trop vite compétent. Alors que selon lui, Steve Jobs a plutôt commencer à exceller uniquement à partir de l’époque « i », “Je suis reconnaissant envers Steve pour ses compétences lors de l’époque « i », et pour ses contributions dans ma propre vie pour m’avoir permis de profiter d’excellents produits, mais ce film le présente comme ayant ce genre de compétences bien trop tôt.”, conclu-t-il.

Réagissez sur le forum.