Proximus et le blocage de la 4G pour l'iPhone 5 : une histoire de gros sous?

D’après le site Apple Nieuws Vlaanderen, Apple demanderait une somme très importante à Proximus pour que l’iPhone 5 puisse se connecter au réseau 4G de l’opérateur. Contacté par nos soins, l’opérateur dément l’information.

© AFP

Alors que l’opérateur Proximus a ouvert son réseau 4G en novembre dernier et continue sans cesse de le déployer (hormis dans la capitale belge) les utilisateurs d’iPhone 5 ne peuvent toujours pas profiter du réseau haut débit de l’opérateur, à ce jour. Pourtant, leur smartphone est tout à fait capable de s’y connecter. Il est en effet bien compatible avec l’une des fréquences 4G (1.800 Mhz) déployée en Belgique. Mais c’est Apple qui tient les cartes en main à ce sujet et a décidé de poursuivre le bridage de son produit phare en territoire belge. Du moins, sur le réseau 4G de Proximus. Les mois passant, la situation semble ne pas s’arranger et les utilisateurs d’iPhone 5, clients chez Proximus, regrettent de ne toujours pas pouvoir profiter du réseau mobile haut débit. D’autant plus que ce dernier ne cesse de s’étendre. Alors à qui la faute? En octobre de l’année dernière, l’opérateur nous indiquait “qu’il n’appartenait qu’à Apple de faire le nécessaire pour rétablir la situation”. D’autant plus que l’opérateur nous a indiqué qu’il avait déjà demandé à nombreuses reprises la levée de ce bridage. Mais aujourd’hui, nos confrères du site Apple Nieuws Vlaaderen croît avoir percé le mystère. Dans un article publié ce lundi, ce site prétend avoir obtenu une information, de bonne source, selon laquelle l’opérateur refuserait de payer une somme importante à Apple pour que ce dernier autorise in fine l’accès de l’iPhone 5 sur le réseau 4G de Proximus, “Un membre de l’équipe du déploiement de la 4G de Proximus – souhaitant conserver l’anonymat – nous a indiqué que Proximus refuse de payer une somme importante à Apple pour que l’iPhone 5 puisse se connecter sur leur réseau 4G”, indique le site. Un motif qui d’après ce site néerlandophone pourrait donc expliquer la raison de ce retard. D’autant plus que “l’opérateur refuserait de ne payer en aucun cas cette somme”, souligne-t-il.

Proximus dément : “Aucune somme réclamée par Apple”

Contacté par nos soins, Haroun Fenaux, porte-parole de Belgacom/Proximus, dément toutefois catégoriquement l’information. “En aucun cas, Apple ne nous a réclamé une certaine somme pour activer l’accès à la 4G depuis l’iPhone 5”, déclare-t-il et d’ajouter, “Il n’appartient qu’à la firme américaine de faire cette levée de bridage, elle l’a d’ailleurs déjà faite pour l’iPad Wi-Fi + Cellular”.

Lorsque l’on sait que Proximus continue sans cesse d’étendre son réseau 4G, à travers le pays. Nul doute qu’il devrait finalement recevoir l’accord d’Apple. La question est juste de savoir quand… D’autant plus que selon nos informations, il n’y a aucune négociation en cours entre Apple et Proximus pour que ce dernier propose l’iPhone dans son réseau de distribution.

Les opérateurs partenaires d’Apple favorisés par rapport aux autres

Le porte-parole de Belgacom/Proximus nous explique être très demandeur de l’alignement des critères d’obtention de l’ouverture de la 4G de l’iPhone avec ceux de l’iPad. Et réitère régulièrement sa demande auprès d’Apple. Un souhait qui tombe à pic qui puisqu’une information révélée ce lundi indique que la Commission européenne s’interroge sur d’éventuelles pratiques non concurrentielles de la part de la firme américaine. Elle s’inquiète sur le fait qu’Apple pourrait avoir tenté de favoriser les ventes de son iPhone sur le marché européen des smartphones. Une information qui pourrait réjouir en quelque sorte les opérateurs non-partenaires d’Apple, dont Proximus qui : « accueil avec intérêt l’action menée par la commission européenne en faveur de ses clients afin de lever le doute sur une possible discrimination. »

Réagissez sur le forum.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.