© DR

L’iPhone ne serait plus dans le collimateur des ados, révèle une étude. Ces derniers seraient de plus en plus attirés vers des appareils provenant d’autres marques.

Pour savoir ce qui est tendance, il suffit de demander l’avis des ados. Ainsi une étude menée récemment auprès de nombreux adolescents, âgés entre 13 et 17 ans, a mis en avant que l’iPhone est devenu “has been” et que ces derniers sont davantage attirés par d’autres dispositifs. Les causes sont diverses et variées mais les plus jeunes seraient moins attirés par l’iPhone notamment parce qu’ils ne souhaitent pas avoir le même smartphone que leurs parents, leur professeur, voire même leur dentiste ou leur médecin. Les ados rechignent également le fait de montrer leur vieil iPhone, à leurs camarades de classe, reçu par l’un des parents qui lui s’est procuré le modèle le plus récent et donc souvent hors de prix pour les plus jeunes…

Les jeunes constamment à la recherche de nouveautés

Mais la politique d’Apple serait également en cause du côté “hype” qui aurait nettement moins d’effet qu’auparavant : en modifiant très peu le design du smartphone depuis sa sortie initiale en 2007, l’iPhone ne représente pas cet effet de “nouveauté ” dont sont fans les plus jeunes.

Suivant ce constat, cette étude révèle que 67% des adolescents souhaiterait opter pour l’iPhone 5 au moment de changer leur iPhone actuel, et 22% souhaiteraient passer chez Samsung. Des chiffres encore encore inconcevable un an plus tôt ou la domination d’Apple était largement écrasante.

Parmi les smartphones concurrents qui suscitent l’intérêt chez les ados, le Galaxy S3 arrive en tête. Du côté des tablettes, l’iPad serait en train de subir la même tendance puisque les ados préféraient se procurer une Samsung Galaxy Note, voire une tablette intégrant Windows RT.

Nul doute que le déclin de la notoriété d’Apple auprès des jeunes est lié à à l’ascension fulgurante de Samsung qui a réussi à s’imposer comme une solution alternative. Pour y arriver, le fabricant sud-coréen n’ a pas hésité à jouer à coups de campagnes de pubs pour faire passer Apple pour un fabricant orienté vers un public plus âgé.

Autre élément qui intéresserait les jeunes, le fait que Samsung joue sur tous les fronts en matières de formats de smartphones et de tablettes. En pratiquant de la sorte, le rival d’Apple donne une impression de dynamisme même si en réalité, les évolutions entre les deux firmes, sur le segment des smartphones et des tablettes, sont clairement comparables.

Il reste à voir si le géant américain sera en mesure d’inverser la tendance. Du moins auprès des jeunes. Pour y arriver, ce dernier devra sans doute proposer une réelle innovation et pas se contenter de modifier de quelques millimètres la taille d’écran de son produit phare.

Réagissez sur le forum.