Pour le co-fondateur d’Apple, un utilisateur peut atteindre n’importe quel endroit de l’écran de son smartphone avec son pouce. Une déclaration – choc – qui va à l’encontre de la mise en avant marketing d’Apple au sujet de l’écran de l’iPhone 5.

© Reuters

Le co-fondateur d’Apple, Steve Wozniak, est bien connu pour ne pas garder sa langue dans sa poche. Malgré le fait qu’il ne fait plus partie d’Apple depuis des années, cela n’empêche pas l’homme au regard critique de rester sous les projecteurs. À cet effet, ses moindres déclarations sont scrutées avec attention puis rapportées sans tarder sur Internet. La déclaration de celui que l’on surnomme “Woz”, rapportée ce jeudi par le site TechCentral, risque en tous cas de faire du bruit. Lors d’un entretien accordé récemment à ce site spécialisé, le co-fondateur d’Apple a expliqué pourquoi Apple a choisi de ne pas augmenter considérablement la taille de son écran et il n’y est pas allé avec le dos de cuillère. En effet, Wozniak n’a pas hésité à qualifier la firme qu’il a co-fondée d’ « arrogante », et “d’être la seule à détenir la vérité”.

© AC

Pour rappel, Apple a augmenté la taille de l’écran dans l’iPhone 5 mais uniquement dans sa hauteur. La firme a indiqué qu’en proposant une telle taille d’écran, cela permettait à l’utilisateur de conserver un accès total de n’importe quel endroit de l’écran avec son pouce. Steve Wozniak, lui, ne conçoit pas cette idée de la même manière et affirme que l’utilisateur peut, au contraire, facilement naviguer sur un écran même s’il est nettement plus grand (en hauteur et en largeur). C’est ainsi qu’il suggère à Apple de proposer deux modèles d’iPhone distincts, l’un avec un très grand écran, et un autre avec l’écran que l’on connait.

“Je pense qu’Apple se dupe tout seul. Ils se disent « Vous pouvez atteindre n’importe quel endroit de l’écran avec votre pouce », mais je n’ai jamais vu personne avoir des difficultés à utiliser des grands écrans. Apple est sur la défensive, car il voit bien que d’autres entreprises font des écrans plus grands.”, a-t-il indiqué.

Voici donc une nouvelle déclaration choc de l’homme qui a co-fondé Apple et qui n’a certainement pas dit son dernier mot et ce, même s’il n’y plus rien à décider des choix stratégiques d’Apple.

L’interview complet de Steve Wozniak sur le site de TechCentral.

Réagissez sur le forum.