La manufacture Pegatron aurait été désignée par Apple pour s’occuper de la production de 50 à 60% des iPad mini. Le restant sera assuré par l’autre partenaire d’Apple, Foxconn.

© DR

Foxconn aurait-il de quoi s’en mordre les doigts? C’est ce que l’on pourrait penser suite à l’information rapportée par l’Economic Daily News qui prétend qu’Apple et Pegatron aurait récemment signé une convention portant sur la production de 50 à 60% de l’iPad mini. En conséquence, Foxconn ne sera pas l’unique assembleur de la future tablette qui se profile comme un nouveau succès du géant américain.

Selon toujours la même source, les deux assembleurs devraient fournir plus de 5 millions d’iPad mini chaque mois. Et Foxconn n’a pas vraiment à se plaindre de ses commandes puisque c’est lui qui a été désigné par la firme pommée pour produire 54 millions d’iPhone d’ici la fin de l’année. Un chiffre qui paraît hallucinant mais qui peut s’avérer réaliste. Rappelons qu’Apple a vendu plus de deux millions de son nouvel iPhone en 24 heures à peine. Les analystes, eux, se montrent d’ailleurs plutôt optimistes dans leur prédiction puisque ceux-ci estiment qu’Apple pourrait vendre pas moins de 47 millions au dernier trimestre.

Réagissez sur le forum.