C’est aujourd’hui que les dirigeants de Samsung et Apple se réuniront pour tenter de trouver un compromis sur les violations de brevets. Pour le tribunal de Californie, l’affaire n’a que trop duré. L’état exige que les deux entreprises trouvent un compromis, qui pourrait prendre la forme de licences croisées.

Tim Cook, l’actuel CEO d’Apple, rencontrera Choi Gee-sung, le CEO de l’entreprise coréenne, pour discuter ouvertement de la guerre des brevets qui oppose les deux entreprises paradoxalement associées dans la production d’iDevices. Les deux leaders seront accompagnés par leurs conseillers juridiques et auront pour objectif de trouver un accord.

Ordonnée par le tribunal de Californie, la rencontre vise à trouver une solution au problème afin que les deux entreprises cessent de se tirer dans les jambes et passent un accord qui réglerait les différents. Si cet accord voit le jour, il devrait prendre la forme de licences croisées, c’est-à-dire de règlements financiers réguliers de droits d’exploitation des brevets des deux entreprises. Reste à présent à voir lequel des deux constructeurs s’en tirera le mieux à ce petit jeu…

Pour JK Shin, responsable de la firme coréenne, « Il reste un grand fossé entre nous dans notre bataille de brevets mais nous avons toujours diverses options de négociation, y compris un accord de licences croisées. »

Des deux sociétés, c’est bien entendu Samsung qui a le plus intérêt à trouver un accord, dans la mesure où l’entreprise fournit de nombreux composants des appareils d’Apple, et pourrait voir certains deals lui échapper si elle continue à s’entêter. En théorie donc, Samsung devrait être l’entreprise qui acceptera plus que son partenaire et devra débourser… Mais vu la relation pour le moins tumultueuse des partenaires, difficile de dire si ce sera effectivement le cas.

On en parle sur le forum.

[ Source : 9to5mac ]