Le premier iPhone aurait pu avoir un clavier physique si on en croit les dires de Tony Fadell, qui avait travaillé chez Apple sur le développement du tout premier smartphone de la marque. Finalement, ce serait Steve Jobs qui aurait eu le dernier mot une fois les trois prototypes entre ses mains.

Tony Fadell a notamment travaillé sur le développement du premier iPhone et de l’iPod. Il a récemment ajouté son petit grain de sel au sujet de la conception du premier smartphone de Cupertino en expliquant qu’à la base, Apple avait conçu trois modèles : un doté d’un clavier physique, un modèle “secret”, et le modèle que nous connaissons aujourd’hui.

Les discussions entre les différents employés de la marque au sujet du modèle à adopter auraient été nombreuses à l’époque. C’est en fait Steve Jobs qui a tranché en faveur du modèle sans clavier physique que nous avons désormais entre nos mains. Un choix intelligent d’après Tony Fadell, et qui allait dans le sens opposé des tendances du marché à l’époque. Selon lui, si Steve Jobs n’avait pas supporté autant le clavier virtuel, Apple en serait probablement resté au clavier physique et aurait peut -être connu un succès radicalement différent de celui que nous lui connaissons aujourd’hui.

On en parle sur le forum.

[ Source : Ubergizmo ]