Freemium : 40% des utilisateurs achètent du contenu in-app

D’après une nouvelle étude du groupe NPD, 40% des utilisateurs de jeux Freemium achètent du contenu in-app. Les hommes de 18 à 34 ans sont ceux qui sont les moins susceptibles d’être tentés. Plus que jamais, le format économique semble parfaitement rentable.

Le Freemium est à la mode parmi les développeurs, et ce malgré de nombreuses critiques des consommateurs. D’après une étude de NPD, ils seraient 15% à ne pas télécharger automatiquement un jeu lorsqu’ils savent qu’il s’agit d’un titre Freemium. En cause? L’appréhension à dépenser plus que ce qu’un jeu traditionnel pourrait coûter. Un jeu Freemium est en effet téléchargeable gratuitement mais propose un système d’achat de divers accessoires en cours de jeu.

Parmi le public, ce sont les femmes et les plus jeunes qui sont les plus susceptibles de craquer pour ce type de jeu. La gratuité joue un rôle majeur dans la popularité de ces titres et le fait que certains consommateurs soient mal informés sur les conditions d’utilisation facilite également leur expansion. Rien de surprenant dès lors à ce que le public “gamer”, composé principalement d’hommes de 18 à 34 ans soit celui qui se désintéresse le plus de ce type de produit.

Quoi qu’il en soit, le système semble fonctionner plutôt bien puisque 40% des utilisateurs passeraient au moins une fois à la caisse, avec certains utilisateurs dépensant de véritables fortunes sur un seul et unique jeu. Plus que jamais, le modèle économique Freemium semble un modèle qui tient la route pour les jeunes studios de développement. Nul doute qu’il continuera d’évoluer dans les prochaines années, le Freemium n’étant encore qu’une tendance assez jeune.

On en parle sur le forum.

[ Source : JDG ]

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.