D’après les statistiques révélées par l’agence Strategy Analytics, l’iPhone d’Apple représente 6% des ventes globales de téléphones portables en 2011. Sur le dernier trimestre de l’année, Apple aurait même grimpé de 2,3% et assis sa position dominante sur le secteur des smartphones en devenant le nouveau leader du marché.

On savait que l’iPhone 4S s’était particulièrement bien vendu, l’appareil ayant fait enregistrer son meilleur trimestre à Apple il y a quelques jours. Ce qu’on ignorait, c’est qu’à l’heure actuelle, le smartphone du géant continue de grappiller des parts de marché importantes au niveau global. Ainsi, en 2011, l’iPhone aurait représenté 6% des ventes. De prime abord, la performance ne semble pas si impressionnante. Sauf que les statistiques prennent en compte les millions de téléphones bas de gamme vendus dans les pays émergents. En réalité, sur le marché des smartphones, Apple a désormais une position dominante, aux côtés de Samsung. Sur la fin de l’année, l’iPhone aurait grappillé quelques points supplémentaires jusqu’à atteindre le seuil des 8,3% du marché mondial du téléphone portable. Au total, cela représenterait tout de même 93 millions d’appareils vendus sur l’année.

Le leader incontesté du milieu reste Nokia, avec ses 417 millions d’appareils vendus sur l’année. Des chiffres impressionnants, mais qui sont tout de même à relativiser, dans la mesure où la société avait vendu 453 millions d’appareils l’année précédente et où les smartphones n’occupent toujours qu’une position minoritaire au sein de ces ventes (à peine 77 millions). Samsung arrive pour sa part en seconde position, avec 327 millions de téléphones vendus, dont 97,4 millions de smartphones.

En faisant les comptes, on se rend compte que si Samsung conserve sa position de leader sur l’année 2011, Apple est bel et bien passé devant son concurrent coréen sur le dernier trimestre de l’année, avec 37 millions d’iPhone vendus contre 36,5 millions de smartphones pour Samsung.  Une victoire incontestée du géant américain qui est cependant à relativiser, dans la mesure où Apple a connu une croissance d’environ 95% en un an alors que Samsung frôle les 310%. L’année 2012 risque donc de tourner à l’avantage de Samsung si elle suit le même schéma que 2011. Dans un tel cas de figure, Samsung reprendrait donc sa position de leader, suivi d’Apple et sans doute de Nokia.

On en parle sur le forum.

[ Source : AppleInsider ]