Depuis ce matin, une rumeur circule sur Internet concernant la fermeture de Megaupload. D’après certaines sources, le site aurait été fermé car il comptait ouvrir un nouveau service, Megabox, qui évinçait les intermédiaires (éditeurs, distributeurs), et révolutionnait l’industrie en reversant 90% des bénéfices aux artistes.

Voilà une rumeur qui fait froid dans le dos. D’après ce qui se dit sur Internet, Kim Dotcom, le fondateur de Megaupload, planchait depuis un moment sur Megabox, une plate-forme du même genre qu’iTunes où les artistes auraient pu offrir leurs musiques en téléchargement (payant ou gratuit). La particularité du service ? Il se serait passé des majors et aurait supprimé les intermédiaires. Les consommateurs auraient directement acheté les morceaux aux artistes, qui auraient récupéré 90% des revenus. L’offre, parfaitement légale, aurait certes nécessité quelques ajustements au niveau des contrats de certains artistes, mais aurait certainement fait fureur quand on connait la popularité de Megaupload. Kim Dotcom  avait d’ailleurs précisé il y a quelques semaines de cela que “de nombreux deals allaient être annoncés avec certaines stars qui en avaient assez des vieux modèles de business imposés par les maisons de disque.”

Il y a un mois de cela, Kim Dotcom confirmait son intention d’entrer dans la légalité en annonçant son intention de rémunérer directement les artistes, qu’ils soient chanteurs ou réalisateurs. C’est ainsi que Megamovie devait s’adapter également aux normes en proposant lui aussi une rémunération pour les contenus affichés sur le site. Le système aurait été jusqu’aux bêta-tests et devait apparemment voir le jour dans les prochaines semaines, ce qui soulève de nombreuses questions quant à l’arrestation de Kim Dotcom qui aurait très bien pu être évincé suite à la crainte des labels, majors et autres médias. Reste que Megaupload a également beaucoup profité de l’illégalité de certains téléchargements et que même en admettant que la rumeur est fondée sur des faits, a pris a beaucoup de temps pour “légaliser” ses activités.

On en parle sur le forum.

[ Source : TechCrunch ]