Apple est finalement parvenu à remporter un procès contre HTC, qui se verra interdit la vente de smartphones Android concernés par la violation de brevet sur le sol américain à partir du 19 avril prochain.

Il s’agit d’une première victoire pour Apple, qui n’aura finalement pas un très gros impact sur HTC, mais qui a le mérite de prouver que la société américaine sait-elle aussi remporter des succès en justice.

La violation de brevet dont il est question ici concerne “des données structurées que le programme reconnait et qui peuvent ensuite être utilisées”. Concrètement, il s’agit d’informations que l’on retrouve par exemple dans un email envoyé, avec le numéro de téléphone directement utilisable via l’interface d’appel.

HTC se verra donc interdit l’utilisation de ce type de données, et tous les smartphones Android qui l’utiliseront après le 19 avril prochain seront interdits à la vente aux USA. De son côté, HTC a déjà commenté la nouvelle en précisant être prêts depuis longtemps à cette éventualité. On imagine que cette victoire n’est au final qu’une petite piqure de moustique qui n’aura pas de gros impact sur l’autre géant, si ce n’est quelques petits changements de code.

Source : Fosspatents

On en parle sur le forum.