Alors qu’Apple annonçait la sortie de son iPhone 4S en Chine en cette fin d’année il y a quelques jours à peine, il semblerait que les choses se compliquent pour le géant américain sur le plus gros marché du monde. Reuters rapporte en effet que la société aurait quitté le podium de tête et que la situation actuelle n’est pas à son avantage.


Reuters nous apprend aujourd’hui que le géant américain aurait perdu sa troisième place sur le marché chinois, considéré désormais comme le plus gros marché de smartphones au monde. Coup dur pour la société américaine dont les plans de sortie de l’iPhone 4S semblent compromis.

A l’Est, rien de nouveau pour les leaders du marché. Nokia conserve sa première place, et Samsung le suit de près. En revanche, en ce qui concerne Apple, la situation est un peu plus critique. La société pommée vient en effet de perdre sa troisième place, ravie par le groupe Huawei, et voit ses parts de marché diminuer avec la montée de plus petits groupes comme le constructeur chinois ZTE, ou encore Lenovo. La situation n’est pas catastrophique car la marque conserve une grosse communauté de fans et de nombreux chinois ont marqué leur intention d’acheter l’iPhone 4S ainsi que les autres produits d’Apple. Néanmoins, la situation n’est clairement pas favorable au lancement de l’iPhone 4S, qui devait être lancé juste après Noël aux dernières nouvelles.

Selon Reuters, l’absence de partenariat avec les géants de la téléphonie en Chine, comme China Mobile, coûte cher à Apple. De plus, le manque de flexibilité d’Apple sur les prix de ses appareils ne facilite pas l’exportation de ses produits vers la Chine, où de nombreux concurrents affichent des prix plus bas qu’en Europe ou aux USA. Pour le lancement de l’iPhone 4S, Apple était censé tirer parti du soutien du troisième opérateur national, mais le lancement semble désormais repoussé à une date ultérieure…

Au cours de cette année, Apple serait passé de 13,3% de parts de marché à 10,4%, faisant de lui le second grand perdant après Nokia, passé de 36,2 à seulement 26,8%. D’après les analystes, la seule solution consisterait à faire un partenariat avec China Mobile, ce qui ne serait vraisemblablement pas possible avant fin 2012 / 2013 en raison de l’infrastructure de la société chinoise.

Le marché des smartphones en Chine pèse tout de même près d’un milliard de consommateurs, mais souffre d’une structure très différente de celles rencontrées dans d’autre pays puisque seulement 10% des utilisateurs ont le 3G. Le lancement de l’iPhone 4S sur ce marché était censé permettre à Apple de se remettre sur les rails, mais l’absence du support 4G par l’appareil, la concurrence moins chère et le manque de soutien des opérateurs risquent de donner des résultats plutôt décevants. Reste donc à présent à voir comment Apple réagira, et si le géant ira jusqu’à concevoir des smartphones spécialement conçus pour le marché chinois, ou se contentera de sa quatrième place durant quelques années encore…

Source : Reuters

On en parle sur le forum.