Un échange de courrier entre la société ClickableBliss et Apple révèle le nettoyage auquel se livre cette dernière dans les applications à destination des enfants.

La firme de Cupertino a dû s’expliquer avec le développeur ClickableBliss qui produit l’application Dex, a Pokemon browser. Celui-ci s’inquiétait de voir le taux d’occupation iAD chuter et atteindre le faible score de 5%.

Apple a répondu par ce message assez explicite à un responsable de la société: “Nous revoyons périodiquement les applications du réseau iAd et nous nous assurons qu’elles ne ciblent pas les jeunes enfants et soient en phase avec les besoins de nos annonceurs. Actuellement, ceux-ci ne s’adressant pas à ce public, ils préfèrent ne pas apparaitre dans les applications qui leur sont destinées “.

Les choses sont plus clair maintenant, mais combien de temps Apple pourra t’il continuer cette politique protectionniste à l’égard des plus jeunes?

On en discute sur le forum.