C’était ce vendredi que l’iPad 2 faisait son apparition dans 25 nouveaux pays dont la Belgique, la France , la Suisse et le Canada. Fort de sa réputation et de sa publicité initiées par l’iPad de première génération, le nouvel engin de Cupertino avait mille raisons d’attirer les foules en ce jour de lancement. Autant vous dire que le succès était au rendez-vous et que nos files “à la belge” n’avaient rien à voir avec les endroits “noirs de monde” devant les Apple Store des autres pays.

Alors qu’en Belgique, les aficionados s’étaient paisiblement donnés rendez-vous devant les nombreuses enseignes des APR (Apple Premium Reseller), dans les autres pays, les Apple Store étaient pris d’assaut.
Des files interminables avec des centaines, voire des milliers de personnes en vue d’obtenir la précieuse tablette pommée. A de nombreux endroits, les scènes que l’on peut observer via ces images sont même ubuesques.

L’exemple de la prise de vue ci-dessus, photographiée devant l’enseigne Gravis (APR berlinois – Allemagne), en est la preuve. Sans le contexte, impossible d’imaginer que tous ces gens sont là, depuis des heures, voire des dizaines d’heures, pour enfin mettre la main sur la nouvelle génération de l’iPad.

Dans les autres villes, la situation est quasi similaire bien que les images se rapprochent d’un air de “déjà vu” à première constatation :

L’Apple Store de Covent Garden, à Londres


L’Apple Store de Regent Street, à Londres


L’Apple Store de l’Opéra, à Paris


L’Apple Store de Dublin, en Irlande


L’Apple Store de Hambourg, en Allemagne


L’Apple Store de Milan, en Italie


L’Apple Store de Montréal, au Canada


Au regard de ces clichés, et au nom de ceux qui se sont donnés rendez-vous aux alentours de 17 heures, c’est à se demander si le fait de ne pas avoir d’Apple Store physique dans notre pays n’est pas un avantage finalement…

Réagissez sur le forum.

[Avec Engadget]