Le célèbre hacker de l’iPhone, Georges Hotz (alias Geohot), ainsi que d’autres personnes du groupe fail0verflow, se sont vu récemment recevoir une missive de 43 pages en provenance des avocats de Sony Computer Entertainment of America et de la cour de justice de San Francisco. La multinationale japonaise demande de cesser toute procédure visant à diffuser des solutions qui permettent de modifier illégalement la console. À lire sur Geeko.