Une pile à combustible dans les futurs produits Apple ?

Apple vient de déposer un nouveau brevet concernant l’utilisation du Liquidmetal. Ce nouvel alliage à l’avantage d’être deux fois plus résistant que du titane, d’être ultra léger et est aussi facile à usiner que du plastique.

Il y a de cela quelque temps, on vous parlait déjà du métal liquide lorsqu’Apple avait signé un contrat exclusif avec la société Liquidmetal Technologies pour l’utilisation de cet alliage. A l’époque, les spéculations allaient bon train pour une utilisation potentielle en vue de créer une coque ultra résistante ou pour une meilleure antenne de l’iPhone (cfr : “Dr. Jan Schroers : “L’iPhone 5 sera en métal liquide”“).

Le brevet déposé par Apple décrit plutôt une utilisation en tant que pile à combustible. Son principe est simple : une plaque agit comme catalyseur à une réaction chimique qui sépare les électrons de l’hydrogène pour produire de l’électricité. Cette pile à combustible rejette de l’eau et produit de la chaleur.

Elle pourrait fournir une autonomie exceptionnelle de 30 jours pour un iPhone ou de 20 heures pour un ordinateur portable. De plus, la technologie est prometteuse puisqu’elle serait bon marché, efficace et respectueuse de l’environnement.

Le Liquimetal étant très résistant, que ce soit aux chocs ou à la corrosion. Par conséquent, il convient parfaitement pour la conception d’une pile à combustible.

On en discute sur le forum.

[ Cult of Mac ]

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.