Plusieurs réalisateurs se sont déjà essayés à utiliser un smartphone Apple pour filmer des séquences ou l’entièrement d’un film. Il y a quelques jours, l’un d’entre eux, a été récompensé par le prestigieux prix Turner.

Chaque année, le prix Turner est attribué à un artiste britannique contemporain de moins de 50 ans pour la réalisation d’une œuvre utilisant les nouveaux médias. Cette année, c’est l’artiste Charlotte Prodger qui a reçu le prix, ainsi que 25.000 £, pour son court-métrage « Bridgit », entièrement filmé à l’iPhone.

Lors de la cérémonie de remise de prix qui avait lieu au Musée Tate, à Londres, la réalisatrice s’est exprimée sur son choix de matériel de tournage : un iPhone. Une caméra à la fois pratique et maniable, simple d’utilisation qui lui a permis de voyager facilement à travers la campagne écossaise, où se déroule son court-métrage. Un projet artistique qu’elle a souvent réalisé seule, la facilité d’utilisation de l’iPhone était donc un vrai avantage.

Le président du jury du prix Turner, Alex Farquharson, a souligné le magnifique travail qu’a réalisé Charlotte Prodger sur son court-métrage. Selon le président, « Bridgit » démontre « l’utilisation la plus profonde d’un appareil aussi prosaïque que l’appareil photo de l’iPhone que nous avons vu dans l’art à ce jour ».

L’œuvre de cette Écossaise de 44 ans aborde des questions liés à l’homosexualité, la bisexualité et le transgenre à travers une trentaine de minutes de collages.

Le patron d’Apple, Tim Cook, a d’ailleurs félicité la réalisatrice pour son prix et son œuvre. Il en a profité pour souligner le fait que c’était la première fois qu’un film tourné à l’iPhone remportait le prix Turner.