Un Malaysien a trouvé la solution pour obtenir le dernier-né de la lignée des iPhone chaque année. Une solution qui fonctionne depuis plusieurs années certes, mais illégale.

Chaque année depuis 2007, c’est la même scène, Apple dévoile sa nouvelle génération d’iPhone. Les tentations sont grandes pour sauter à la nouvelle génération malgré un prix qui s’envole d’année en année. Pour cet homme de 34, la tentation était si forte qu’il a fraudé son assurance pendant plusieurs années pour en obtenir un nouveau.

Plutôt que débourser chaque année un peu plus d’argent pour tenir entre ses mains le plus récent des iPhone, l’homme n’a donné d’argent que pour son tout premier iPhone et bénéficie de la pointe de la technologie depuis. Chaque année, le fraudeur déclarait que son iPhone avait été volé ou perdu. Le trentenaire effectuait une demande d’indemnisation auprès de son assurance qui le remboursait invariablement.

Ce petit stratagème fonctionnait très bien jusqu’au jour où la police de l’État de Penang a décidé de s’intéresser de plus près à ses antécédents. Lorsque les agents ont découvert que l’histoire de vol ou de perte se répétait annuellement, ils ont rapidement conclu que l’homme était un escroc.

Pas un seul de ces appareils n’a été volé, le Malaysien les gardait en réalité pour les revendre et pouvoir ensuite racheter le dernier iPhone en date avec cet argent ainsi que son indemnisation. Outre ses iPhone, des MacBook ont également été revendus, la police a notamment mis la main sur un MacBook Pro chez la belle-mère du filou, alors que celui-ci l’avait déclaré volé.