Le Steve Jobs Theater est une structure impressionnante à bien des égards. L’utilisation audacieuse du verre dans sa conception a séduit le jury des Structural Awards 2018 qui lui ont décerné le prix d’art architectural.

Le Steve Jobs n’est que la partie cachée de l’iceberg, sous cette entrée circulaire se cache un espace bien plus vaste abritant l’amphithéâtre qui accueille les Keynote d’Apple. C’est justement l’entrée magistrale de ces lieux qui a intéressé les spécialistes en architecture.

Le pavillon est composé d’une toit 47 mètres de diamètre, lui même assemblé à partir de 44 panneaux en fibre de carbone. Le toit a été assemblé sur place avant d’être monté d’une seule pièce sur des panneaux en verre. C’est cette prouesse architecturale qui a permis au Steve Jobs Theater de faire la différence, il est la structure la plus imposante à ne reposer que sur du verre. Le toit de 80 tonnes s’appuie sur des vitres de 7 mètres de hauteur formant un cylindre parfait sans l’aide d’aucun autre support.

Et pour ne pas gâcher cette vue panoramique à 360 degrés, les architectes ont conçu le bâtiment de sorte que “les conduits, les tuyaux d’extincteurs automatiques, les systèmes de données, les systèmes audio et de sécurité nécessaires dans le toit puissent être installés dans les joints de 30 mm entre les panneaux de verre“, précise l’Institut qui a décerné le prix.

L’entreprise d’architecture Foster and Partners qui a imaginé l’édifice avait déjà été récompensé à l’édition 2014 des Structural Awards pour l’Apple Store d’Istanbul, une structure carrée conçue de manière assez similaire puisque son toit ne repose également que sur d’immenses plaques de verre.

À noter que le Pavillon Kunming d’Apple en Chine avait déjà remporté le prix d’art architectural en 2017 et que l’Apple Store de la Michigan Avenue à Chicago concourrait également contre le Steve Jobs Theater. Décidément, ce n’est pas que pour ses produits que la firme mise tout dans le design.