Bien que les connexions internet se généralisent avec l’explosion des forfaits mobiles, il n’est pas toujours possible d’avoir accès au réseau. Dans ces conditions, l’assistant vocal des iPhone devient totalement inefficace, mais Apple chercherait un moyen de contourner ce problème en développant un mode hors ligne.

Face à la concurrence emmenée par Google et Amazon avec leurs auxiliaires de vie numériques respectifs, Assistant et Alexa, Apple peine à imposer Siri. D’autant que les ventes de HomePod ne décollent pas vraiment : Apple occupe 5% du marché des enceintes connectées quand Amazon occupe la première place du podium avec 70% des ventes, devant Google qui détient 20% du marché.

Mais voilà qu’un récent brevet déposé par Cupertino pourrait redonner à Siri ses lettres de noblesse. Si l’on en croit le document, la firme californienne envisage d’introduire un mode hors connexion pour Siri, lui permettant de traiter les requêtes locales sur un iPhone.

Pas de quoi booster les ventes de HomePod, certes; mais bien de quoi satisfaire bien des demandes avec l’assistant. D’ordinaire, une commande effectuée auprès de Siri est envoyée vers les serveurs de la Pomme qui la convertissent en texte pour traduire les besoins de l’utilisateur, avant de renvoyer le résultat vers l’appareil.

Un mode Siri hors ligne permettrait de sauter ces étapes mais n’autoriserait l’assistant qu’à répondre à un éventail de requêtes limité. En l’absence de connexion, il ne sera évidemment pas possible de poser une question qui implique de faire une recherche sur le net.

En revanche, il serait tout à fait possible de demander à Siri d’appeler un numéro ou d’ouvrir l’une ou l’autre application.