Le célèbre analyste Ming-Chi Kuo a revu ses estimations concernant les ventes de l’iPhone Xr.

Quelques jours avant la commercialisation de l’iPhone Xr (qui est sorti le 26 octobre 2018), l’analyste Ming-Chi Kuo était peut être trop optimiste. A l’époque, il misait sur 100 millions d’unités écoulées. Mais aujourd’hui, il table plutôt sur 70 millions d’ici la fin de l’exercice fiscal en cours (soit septembre 2019).

Selon lui, la demande est plus importante pour les iPhone XS et XS Max, ce qui tend à prouver que les utilisateurs désirent plutôt acheter un modèle haut de gamme, nanti entre autres d’un écran OLED et d’un double capteur photo (l’iPhone Xr disposant d’un écran LCD et n’ayant qu’un seul capteur).

Ajoutons à cette raison que les iPhone de génération précédente continuent à se vendre très bien, que la concurrence est forte (en particulier Huawei avec ses Mate 20, dixit Ming-Chi Kuo) et que les tensions économiques entre les USA et la Chine ne facilitent pas les choses.

L’analyste maintient néanmoins ses estimations pour le trimestre en cours, estimant qu’Apple pourrait vendre entre 75 et 80 millions d’iPhone tous modèles confondus. Pour le premier trimestre 2019, il prévoit par contre une baisse en misant entre 47 et 52 millions de ventes, alors qu’il visait initialement 55 à 60 millions.