Les ordinateurs de la Pomme ne sont pas réputés pour être les plus évolutifs. Là où un ordinateur de bureau permet de remplacer la plupart de ses pièces, une grande partie des composants des Mac sont soudés à la machine. Toutefois, Mac4Ever indique que des Mac Mini plus modulables auraient été distribués au sein même d’Apple.

Des deux derniers ordinateurs dévoilés par Cupertino fin octobre, le Mac Mini est celui qui a obtenu le meilleur score de réparabilité de la part du site iFixit, spécialisé dans le démontage des machines de la Pomme. Alors que le MacBook Air n’obtenait qu’un score de 3/10, le Mac Mini emporterait le double.

L’un des critères pour évaluer cette réparabilité réside dans la possibilité de remplacer facilement certaines pièces ou non. Or, malgré ce score encourageant, le Mac Mini ne permet ni de démonter le SSD, ni de changer le processeur, tous deux soudés à l’appareil. Seule la RAM peut-être dévissée à condition de démonter la machine dans sa quasi-totalité.

Des Mac Mini configurés différemment seraient en circulation dans les bureaux de la firme californienne. Ceux-ci seraient équipés de connecteurs dédiés au disque de stockage et au processeur. De quoi permettre de changer les composantes en toute simplicité.

Rien ne sert de s’emballer toutefois, il ne s’agit probablement que de machines destinées à tester différentes configurations et non d’une hypothétique nouvelle génération de Mac Mini dont le développement serait déjà en cours.