Un message écrit un peu trop précipitamment, une erreur s’y glisse et le message est radicalement différent, ou encore un message coquin envoyé à votre patron : ce genre de bourdes pourra bientôt être évitée grâce à une fonction de suppression des messages envoyés sur Messenger.

La fonction “unsend” est déjà bien présente sur une autre appli de messagerie instantanée propriété de Facebook, WhatsApp. Celle-ci permet d’effacer un message malgré qu’il ait été envoyé dans un délai d’une heure, contre sept minutes auparavant.

Dans le cas de Messenger, le compte-à-rebours ne laissera que dix minutes au destinateur pour prendre une décision, suffisamment de temps quand on s’est rendu compte de son éventuelle boulette.

Il est déjà possible à l’heure actuelle d’effacer un message d’une conversation sur Facebook, mais celui-ci reste bien visible aux yeux de son destinataire. L’option de suppression dont il est ici question permet de l’effacer avant qu’il ne le lise dans la conversation.

La future fonctionnalité a été repérée dans les notes de la version 191.0 du client iOS de Messenger par le consultant média de The Next Web, Matt Navarra. Celle-ci était présente dans la liste des fonctionnalités “à venir”. Si celle-ci est implantée dans un futur proche, l’option devrait également suivre sur Android.

L’apparition de cette option dans les services de Facebook fait suite au scandale Cambridge Analytica lors duquel il avait été découvert que Mark Zuckerberg ainsi que plusieurs dirigeants avaient la possibilité d’effacer des messages après leur envoi. Cette révélation avait dans un premier temps soulevé des questions quant à la présence d’une telle fonctionnalité pour ces membres privilégiés. L’entreprise a suggéré ensuite de l’étendre à tous ses utilisateurs.