La Keynote de la Pomme a enfin mis un terme à de nombreuses questions en suspens. Le tant apprécié MacBook Air fait son grand retour dans la scène Apple, tout comme le Mac mini qui prenait la poussière depuis quatre ans. Un iPad Pro complètement revisité fait son apparition avec la nouvelle version de l’Apple Pencil.

Tous les produits présentés ce mardi sont disponibles en précommande dès aujourd’hui et seront livrés aux acheteurs dès le 7 novembre.

Le retour du MacBook Air

Plus fin et plus léger que son ancêtre, le nouveau MacBook Air s’adresse toujours au même public, fervents supporters de la pomme mais qui n’ont pas forcément les moyens de mettre un budget de 2.000€.

Le nouveau modèle se décline en trois couleurs : or, argent et gris sidéral. L’écran passe à une résolution Retina de 2560 x 1600 pixels et couvre la quasi-totalité de la face avant de la machine. Exit la finition en aluminium qui entourait l’écran, et place à des bordures beaucoup plus fines.

La caméra frontale passe à la haute définition, le trackpad dispose d’une surface 20% plus large et les haut-parleurs sont capables de générer un son 25% plus puissant. Apple ajoute également Touch ID qui permet de s’identifier en faisant glisser son doigt sur un lecteur d’empreinte digitale.

Pas de grosse évolution dans les entrailles de la machine si ce n’est une configuration maximale de 16 Go de RAM et 1,5 To de stockage dans un SSD décrit comme 60% plus rapide. La connectique est simplifiée à l’extrême avec en tout et pour tout trois ports : deux entrées Lightning et une prise jack.

Le nouveau MacBook Air est vendu à un tarif d’entrée de 1349€ et monte à 1599€ pour la version 256 Go.

Le Mac mini hors du placard

La nouvelle version du Mac mini se pare d’une robe gris sidéral tout comme les autres ordinateurs de bureau de la Pomme. Hormis ce petit changement, le design reste inchangé, l’essentiel du travail s’est concentré sous son capot.

C’est sous le capot que s’est concentré le travail : en configuration maximale, le Mac mini embarque un processeur à six coeurs Intel i7 cadencés à 3.2 GHz (jusqu’à 4.6 GHz grâce au Turbo Boost). Pour épauler la machine, Apple annonce jusqu’à 64 Go de mémoire vive cadencée à 2666 MHz.

La puce T2 fait son entrée parmi les composantes de l’appareil, garantissant ainsi plus de sécurité à la machine. Le petit ordinateur offre jusqu’à 2 Go d’espace de stockage en SSD.

Il y a de quoi satisfaire tous les besoins grâce à une belle palette de connectiques : un port Ethernet qui supporte jusqu’à 10 Go de débit par seconde, 4 ports Thunderbolt, un port HDMI 2.0, deux USB-A et une prise jack.

Au niveau des tarifs, le Mac mini démarre à 899€ et grimpe à 1249€ pour le modèle hexacoeur. À noter que ces prix concernent les configurations minimales de chaque modèle.

iPad Pro cuvée 2018

La nouvelle tablette de la pomme conserve le design caractéristique des anciens iPad, avec un écran Retina pratiquement sans bordures. On passe ainsi d’un format d’écran 10,5″ à du 11″ sans agrandir le châssis. Apple proposera toutefois également une variante 12,9″ pour ceux qui préfèrent les grands formats.

Parmi les jolies innovations annoncées pour cette cuvée 2018, le support de Face ID. Exit donc le pass et Touch ID. L’iPad Pro de nouvelle génération est livré avec le nouveau processeur A12X, qui offre un joli gain de puissance et de fluidité.

Autre nouveauté majeure : Apple abandonne son port Lightning pour un port USB-C. Apple a également présenté une nouvelle fonction qui permet de recharger son iPhone en le connectant directement à son iPad.

Apple abandonne le format SIM traditionnel pour proposer une tablette équipée uniquement d’une carte eSim. Une technologie intéressante sur le papier, mais qui n’a toutefois pas encore été adoptée par de nombreux opérateurs.

Il faudra tout de même débourser 899€ pour le modèle le plus abordable et 1199€ pour le modèle grand format, il faudra rallonger de 170€ pour profiter d’un modèle avec support cellulaire, plus encore pour bénéficier d’un espace de stockage plus important.

Quelques accessoires pour la tablette

Apple commercialisera séparément des housses-intelligentes conçues pour les nouveaux iPad, faisant également office de clavier, qui permettront à l’utilisateur de convertir sa tablette en une véritable station de travail mobile.

Le nouveau stylet, l’Apple Pencil 2, permettra quant à lui de prendre des notes à la volée et d’exercer son talent de dessinateur sur un écran tactile. Le modèle de nouvelle génération se rechargera seul dès qu’il sera “collé” à l’écran. Plus de “poche” cette fois puisque le stylet s’attachera à la tablette à l’aide d’un système magnétique.

L’Apple Pencil 2 sera vendu 135€ tandis que la housse affiche un tarif de 199€ pour le modèle 11 pouces et 219€ pour le grand format.