Depuis son introduction, Apple a écoulé plus de 400 millions d’iPad dans le monde, a révélé la firme californienne lors de sa dernière keynote. 

S’il n’est plus aussi tendance qu’hier, l’iPad continue à se vendre en des quantités impressionnantes. A ce jour, Apple aurait écoulé plus de 400 millions d’unités de sa tablette tactile.

Lors de sa dernière keynote, Apple a confirmé son intention de poursuivre ses efforts sur ce segment, qu’il domine depuis une demi-décennie déjà.

Le groupe informatique voit dans l’iPad une alternative aux notebooks traditionnels.

“L’iPad est non seulement la tablette la plus populaire au monde, mais aussi l’ordinateur le plus populaire au monde” a déclaré Tim Cook, le PDG du groupe, sur scène.

Le message de la pomme est très clair : certes, l’iPad se voit moins bien que par le passé, mais il n’en reste pas moins incontournable et Apple entend poursuivre ses efforts sur ce marché.

Les performances de l’iPad restent toutefois à relativiser. Car si de manière générale l’iPad continue de faire croître ses parts de marché sur le segment des tablettes, le marché tout entier subit une énorme pression de la part des ordinateurs hybrides, qui dévorent leurs parts de marché et génèrent des bénéfices beaucoup plus importants. L’activité ne semble pour l’instant pas en danger mais les choses pourraient rapidement évoluer…