Une fois n’est pas coutume, iFixit s’est amusé à décortiquer le dernier téléphone d’Apple. Il n’aura pas fallu plus de 24 heures après la sortie de l’iPhone Xr pour qu’on découvre ce qu’il cache dans ses tripes.

L’objectif de ce démontage est, d’une part, de découvrir de près les composantes du téléphone et, d’autre part, de déterminer à quel point il est réparable.

Quelques bonnes surprises au programme : le tiroir SIM semble modulaire, ce qui signifie qu’il peut facilement être remplacé et à moindre coût. Une première pour un téléphone pommé.

Autre point intéressant : l’iPhone Xr ne bénéficie que d’une certification IP67 contre IP68 pour les iPhone Xs. En d’autres termes, il n’est capable de résister qu’à un bain de 30 minutes à 1 mètre de profondeur max contre 2 mètres pour les autres flagships de la marque. Or, selon iFixit, ils seraient équipés d’ouvertures similaires et donc d’une étanchéité identique.

Quant à la batterie du téléphone, elle se situe à mi-chemin entre celles de l’iPhone Xs (10,13 Wh) et du Xs Max (12,08 Wh) : 11,16 Wh pour le présent téléphone. À batterie plus petite, autonomie plus grande pourtant : l’iPhone Xr est supposé tenir 90 minutes de plus que le Xs Max. Pari presque réussi d’après les tests effectués par Tom’s Guide puisqu’il aura tenu près d’une heure de plus que le plus grand des iPhone.

Les raisons du surpoids

La raison pour laquelle le Xr est plus épais que ses deux cousins tient sans doute dans son écran : équipé d’une dalle LCD, il a besoin d’être rétroéclairé. Une couche supplémentaire donc, et un poids plus imposant également.

Tout comme les Xs et Xs Max, l’iPhone Xr dispose d’une bobine de charge sans fil en cuivre autorisant des vitesses de recharge plus élevées grâce à une faible production de chaleur.

Bilan de cette inspection : l’écran et la batterie restent très accessibles et facilement réparables. Le point noir au tableau, c’est la présence des vis inhabituelles qui nécessitent un outillage bien précis. Enfin, la chaîne soutient que la présence de verre, tant à l’avant qu’au dos de l’appareil, présente un risque accru de casse et nécessite un remplacement intégral du châssis.