Plusieurs produits Apple ont été rendus inutilisables à la suite de l’installation d’une machine à IRM à proximité.

On a parfois tendance à oublier que nos smartphones et tablettes sont des appareils électroniques tellement ils font partie de notre quotidien. On les emmène partout avec nous, même dans des endroits où il est déconseillé de les avoir. Au-delà de la pollution sonore et visuelle qu’ils peuvent entrainer, les endroits dans lesquels ils sont interdits peuvent être pour le bien aussi.

Un internaute raconte sur le site Reddit une mésaventure qui lui est arrivée à lui et à ses collègues. Une nouvelle machine IRM a été installée sur son lieu de travail. Peu après sa mise en service, lui et ses collègues se sont rendu compte que tous les appareils Apple étaient inutilisables : iPad, iPhone et Apple Watch. Après vérification, seuls les produits de la Pomme ne fonctionnaient plus, les autres appareils électroniques semblaient fonctionner normalement.

La machine IRM est un appareil d’imagerie par résonance magnétique qui permet d’avoir des vues en deux ou trois dimensions du corps humain. Une technologie qui nécessite un champ magnétique d’une grande puissance. Le dysfonctionnement des smartphones et tablettes Apple serait donc dû à l’utilisation de cette machine à proximité. Mais pourquoi seuls les produits de la marque ont été affectés ?

Pour GE, le fabricant de la machine d’imagerie, l’explication pourrait venir d’une fuite d’hélium liquide de l’appareil. Ce produit est présent dans la machine pour permettre le refroidissement de certaines pièces (les aiment supraconducteurs). Après vérification, la théorie du fabricant s’est révélée juste. Une fuite de 120 litres d’hélium liquide a été constatée.

Il est étonnant de voir que la source du problème soit de l’hélium. Dans la pensée populaire, cet élément n’est qu’un gaz qui permet de faire voler les ballons de baudruches et modifier la voix de ceux qui l’aspirent. Pourtant, sous sa forme liquide, celui-ci peut endommager, voire rendre inutilisable, des produits électroniques.