De nombreux utilisateurs chinois d’iPhone se sont plaints de dépenses non autorisées via leur compte Alipay ou WeChat. Les deux géants du paiement en ligne se sont retournés contre la Pomme en lui intimant de contrer le problème.

On ignore encore précisément comment, mais des vols ont été commis par le biais de comptes Apple ID sur Alipay et WeChat. Les sommes dérobées étaient systématiquement limitées, frôlant parfois les 2000 yuans, soit environ 250€.

Même si la méthode et le nombre de victimes restent encore inconnus à ce jour, les millions de yuans qui transitent quotidiennement par les deux entreprises de paiement sont mis en danger. C’est pourquoi les deux firmes ont pris les devants. Alipay, la filiale de paiement d’Alibaba, équivalent chinois d’Amazon, a publié un avis à l’attention des utilisateurs d’iPhone pour les informer sur la situation.

La société chinoise est allée taper sur l’épaule de la Pomme pour essayer de déterminer comment les vols ont eu lieu. Apple n’a pas encore trouvé de réponse à cette question mais une enquête est actuellement en cours. La seule certitude, c’est que le compte Apple ID est directement lié à des informations telles que l’adresse mail, le mot de passe et les détails de paiement.

Il n’existe donc aucune solution valable pour l’instant, si ce n’est de rabaisser le plafond maximum autorisé des transactions via les plateformes de paiement. De son côté, Apple conseille à ses utilisateurs d’adopter une authentification à deux facteurs pour la sécurité de son compte.