L’histoire se répète à chaque nouvelle version d’iOS : Apple invite les derniers utilisateurs d’iOS 11 à migrer vers la version 12 et rend impossible le retour en arrière.

Apple a cessé de signer les différentes versions d’iOS 11. En d’autres termes, il n’est simplement plus possible de les installer puisque la firme vérifie la signature du système d’exploitation au moment de son installation.

La Pomme n’hésite pas à forcer la main de ses clients en publiant message d’alerte après message l’alerte pour mettre au plus vite son système d’exploitation mobile à jour sur son iPhone. Mais ce n’est pas tout, la firme californienne menace aussi de bridage logiciel.

Plus stable, plus performant

Toutefois, ce forcing reste bienveillant, iOS 12 est compatible sur les mêmes appareils qu’iOS 11. La dernière version du système est supposée être plus performante et moins sensible aux failles. D’autant qu’iOS 12 est désormais suffisamment stable pour être employé sans risque. Une première mise à jour a d’ailleurs été publiée par Apple ce lundi.

À noter que la prochaine mise à jour majeure iOS 12.1 n’a pas encore été officiellement annoncée mais devrait certainement précéder de peu la sortie de l’iPhone Xr programmée le 26 octobre. Cette actualisation devrait s’accompagner d’une correction des derniers bugs majeurs qui touchent encore le système.

Selon les chiffres de Mixpanel, iOS 12 serait installé sur plus de la moitié des terminaux Apple compatibles, seulement trois semaines après son lancement. Soit plus qu’iOS 11 un an plus tôt.