John Hancock Financial, l’une des plus anciennes sociétés d’assurance américaines, lance un nouveau programme incitant ses assurés à maintenir une forme exemplaire pour bénéficier de réductions sur leur contrat. L’entreprise offre à ses clients des montres connectées pour garder un oeil sur leur santé.

La compagnie américaine voit dans les montres et appareils connectés l’avenir de l’assurance. C’est pourquoi John Hancock Financial met fin à ses contrats traditionnels pour lancer le programme baptisé Vitality.

Le concept est simple, les assurés reçoivent une Apple Watch ou un bracelet Fitbit et leur activité est suivie par l’assureur. Pour chaque pas effectué et chaque calorie brûlée, des points sont distribués par l’assureur. Ceux-ci donnent accès à des réductions sur leur police d’assurance, à des bons d’achats dans certains magasins ou encore à des réductions dans les hôtels.

Outre ces avantages, l’Apple Watch ne coûte que 25$ au bénéficiaire du programme. Celui-ci doit remplir ses objectifs physiques mensuels pendant une période de deux ans à l’issue de laquelle la montre lui appartiendra définitivement. A contrario, si l’assuré ne remplit pas sa part du marché et affiche une activité physique trop faible à l’issue du mois, John Hancock Financial inflige une sanction de 15$ à son client.

Le programme Vitality n’est pas nouveau, la compagnie le propose à ses clients depuis trois ans. Optionnel à l’origine, il s’applique désormais à tous les contrats.

L’intérêt réside dans l’amélioration de la santé générale des assurés. Mais la compagnie y trouve également son compte puisque le programme prolonge la vie de ses assurés et augmente donc ses revenus. “Plus nos assurés vivent longtemps, plus nous gagnons de l’argent“, résume Brooks Tingle, PDG de John Hancock Financial.