Apple se contentera de produire un contenu pour toute la famille.

Le service de streaming vidéo à la demande d’Apple est prévu pour l’année prochaine, si tout se passe bien. Selon le Wall Street Journal, Apple Video pourrait être retardé, encore. En cause, la ligne éditoriale choisie par la firme. Contrairement à ses concurrents, Apple écartera tout contenu choquant de sa programmation originale. Une décision pour le moins radicale, quand on sait que la plupart des séries à succès actuelles sont relativement violentes.

En effet, Tim Cook, après avoir vu Vital Signs, la série basée sur la vie du rappeur Dr Dre, a décidé que les contenus originaux proposés par Apple devaient être “grand public”. Toute la famille doit pouvoir visionner l’entièreté des programmes. Pas de rapports intimes physiques, pas de propos injurieux et surtout pas de violence physique.

Selon Preston Beckman, ex-directeur de la programmation de NBC et FOX, ce choix peut se comprendre : Apple étant avant tout un fabricant d’électronique, la firme ne souhaite pas se mettre à dos les consommateurs qui, en plus d’annuler leur abonnement à Apple Video, pourraient également boycotter les produits de la marque.

Enfin, selon plusieurs sources, Apple aurait déjà dépensé plus d’un milliard de dollars pour la production de ses contenus originaux, et serait prêt à en investir beaucoup plus, notamment pour acquérir des droits d’adaptation.