Une commercialisation en deux temps permet à la marque de pousser les consommateurs à acheter les modèles haut de gamme.

Alors que ceux qui ont précommandé les iPhone Xs et Xs Max vendredi passé devraient recevoir leurs téléphones aujourd’hui, de nombreux fans faisaient déjà la file très tôt ce matin devant les Apple Store. Les utilisateurs devront cependant encore patienter pour mettre la main sur l’iPhone Xr.

Apple lance en effet son téléphone d’entrée de gamme un peu plus tard, le 26 octobre. La marque a décidé de commercialiser ses modèles haut de gamme en premier. C’est la deuxième année consécutive qu’Apple espace la vente de ses nouveaux téléphones, même si l’année passée, les modèles d’entrée de gammes étaient sortis avant l’iPhone X. Cette année, en donnant la priorité à l’iPhone Xs et Xs Max, Apple pousse les consommateurs à les acheter en priorité.

D’après Yves  Marin, analyste au cabinet Bartle, il faut clairement y voir une démarche stratégique de la part d’Apple : « Cette année, le groupe change le séquencement de commercialisation avec d’abord les produits de rêve qui seront ensuite déclinés dans des versions plus accessibles. C’est un vrai positionnement de marque de luxe ».

Crédit Photo: AFP.

Les adulateurs de la marque seront évidemment prêts à payer le prix pour être dans les premiers à mettre la main sur les nouveaux modèles. La raison est évidemment financière, Apple réalise de plus grosses marges sur ces téléphones haut de gamme.

Enfin, la commercialisation en deux temps permet de soulager les fournisseurs et tous les acteurs de la chaîne logistique. Selon des sources internes, Apple aurait commandé 38 millions d’iPhone Xr, 32 millions d’iPhone Xs Max et 13 millions d’iPhone Xs, on voit donc clairement que le fabricant s’attend à vendre plus de modèles premium.