Une manière pour Apple de savoir si les appareils sont bien utilisés par leurs propriétaires.

C’est le site Venture Beat qui a remarqué le changement dans la politique de confidentialité d’Apple. Apple indique ceci : « Pour nous aider à identifier et à prévenir les fraudes, des informations sur l’utilisation de votre appareil, notamment le nombre approximatif d’appels et d’e-mails que vous envoyez et recevez, seront utilisées pour calculer un score de confiance. Dès que vous réaliserez un achat, ce score de confiance sera utilisé pour voir si rien ne sort de l’ordinaire. Les données sont soumises de sorte qu’Apple ne puisse pas connaître les données précises concernant votre appareil. Les scores sont stockés pour une durée déterminée sur nos serveurs ».

Alors qu’Apple se présente en général comme un défenseur du respect à la vie privée, cette nouvelle mesure pourrait faire grincer des dents. Autre point qui fâche, Apple n’indique pas comment les scores sont calculés. On peut également se plaindre de l’absence de communication sur le sujet, cette nouvelle condition est apparue du jour au lendemain, dans le plus grand silence. Ces scores de confiances concerneraient les iPhones, les Apple Watch, les Mac et les iPad.

A priori, on imagine qu’Apple sera mis au courant si l’utilisation d’un appareil change drastiquement du jour au lendemain, suggérant que l’utilisateur de l’appareil a changé. Apple a toutefois assuré que seul le nombre de communications était pris en compte, pas les destinataires. Pour l’instant, il n’est pas possible de connaître son score.