Une startup chinoise vient de dévoiler son projet de bague connectée capable d’interagir avec son smartphone. De quoi passer des coups de fil ou communiquer avec Siri en un tour de main.

Et s’il était possible de répondre au téléphone en un simple geste, sans devoir retrouver son smartphone, en plaçant son doigt directement sur son oreille ? Un gain de temps pour certains. À première vue cela parait un peu étrange, voire superflu, pourtant le concept de bague connectée développée par la start-up l’Origami Labs n’en reste pas moins intéressant.

Avec l’ORII, il est possible d’interagir directement avec son smartphone, sans devoir l’avoir en main. Il suffit de placer le doigt autour duquel se trouve la blague sur son oreille, et vous pouvez répondre aux appels téléphoniques, écouter vos SMS et lancer votre assistant personnel. Si cela semble un peu superficiel pour le commun des mortels, ce genre de technologie peut s’avérer très utile pour certaines personnes.

En effet, ce petit bijou de technologie peut s’avérer indispensable pour les personnes malvoyantes ou ayant des difficultés à tenir un smartphone. C’est d’ailleurs la santé d’un proche des membres de l’équipe qui leur a inspiré l’idée d’ORII.

Lancée en 2015, la start-up a réussi à mettre sur pied son concept grâce à une campagne de crowdfunding. Trois ans plus tard et après avoir récolté plus de 330.000 dollars, l’Origami Labs a pu sortir sa bague connectée.

Comment ça marche ?

Une fois l’application ORII installée sur le smartphone et la connexion Bluetooth établie, il suffit de placer son doigt sur oreille, en faisant attention à ne pas bloquer le conduit auditif pour entendre ses messages et discuter avec un interlocuteur. Tout peut se faire grâce à une ou plusieurs pressions sur le côté de la bague. Ainsi, on peut accepter un appel, le rejeter, augmenter ou diminuer le volume, faire lire ses messages et donner des instructions à Siri.

La bague fonctionne sur base de l’ostéophonie. Un principe qui permet la propagation de son via les os du crâne. Le son perçu par le smartphone serait transformé en ondes sonores grâce à la bague et transmis par le doigt et les vibrations des os du crâne jusqu’à l’oreille interne. On retrouve ce genre de principe dans les appareils auditifs médicaux, il n’y a donc pas de risque pour la santé.

Vendue une centaine d’euros et victime de son succès, la bague ORII est déjà en rupture de stock sur le site de la start-up.