Quelques jours après la conférence de la Pomme, son PDG Tim Cook s’est exprimé sur les nouveaux produits de la marque.

Au terme de la keynote, nous avons notamment pu découvrir les trois nouveaux modèles d’iPhone. Chacun avec ses propres performances et son propre prix. Un large éventail qui commence à 859 € et qui peut monter jusqu’à 1659 € pour le modèle le plus luxueux. La fournée 2018 représente les smartphones les plus chers vendus par la firme, en tout cas pour les iPhone Xs et Xs Max. Le petit dernier, le Xr, se veut plus abordable.

Lors d’une interview accordée à Nikkei Asian Review, Tim Cook est d’ailleurs revenu sur ce large éventail de prix, qui correspond au plus cher du marché. Il est conscient que les nouveaux modèles haut de gamme représentent un sacré budget, mais selon lui, il existe véritablement une part d’individus prêts à mettre le prix pour ce genre de produits innovants :

« Nous avons toujours pensé que si vous fournissez beaucoup d’innovation et de valeur, il y aura un segment de gens qui seront prêts à payer pour cela » se justifie-t-il. « Pour nous, c’est un groupe de personnes suffisamment nombreux pour que nous puissions créer une entreprise raisonnable ». En raison serait, selon le PDG, que l’iPhone prend toujours plus de place dans le quotidien des individus : « Le rôle de l’iPhone est devenu beaucoup plus important dans la vie des gens. »

L’arrivée des nouveaux modèles entraine une baisse des prix des anciens modèles. Cela serait une volonté pour Tim Cook d’être accessible à tous : « Nous comprenons qu’il y a un large éventail de ce que les clients recherchent et un large éventail de prix que les gens vont payer.»

L’une des grandes révolutions des iPhone Xs et Xs Max est la possibilité de jongler entre deux cartes SIM, un Dual SIM. Une nouvelle reçue en demi-teinte puisque très peu de pays dans le monde sont compatibles avec la technologie mise en place par Apple. En effet, il n’est pas question d’une Dual SIM traditionnelle, mais de l’utilisation d’une carte SIM virtuelle, une eSIM, sauf pour un pays.

La Chine pourra compter sur des iPhone produits expressément pour son territoire puisque les nouveaux iPhone proposeront un double emplacement pour des cartes SIM physiques. Pour le PDG de la Pomme, qui a répondu aux questions d’iFanR, le marché chinois tient encore énormément à cette technologie vieillissante. Selon lui, d’autres pays seraient intéressés par cette version des nouveaux iPhone, mais il pense aussi que les autres consommateurs seront ravis de découvrir cette nouvelle technologie d’eSIM. Pour l’instant, « ces consommateurs ne le réalisent pas encore ».

L’homme est également revenu sur l’importance du QR Code qui est beaucoup plus utilisé en Chine qu’ailleurs. Il s’est aussi exprimé à propos des différentes tailles d’écrans de ses smartphones.

«Les consommateurs, en particulier les consommateurs chinois, ont des besoins variés en matière de smartphones. Par exemple, les utilisateurs chinois préfèrent les smartphones à grand écran, bien sûr, il ne s’agit que d’une partie des gens. Nous voulons attirer autant de personnes que possible, et nous devons réfléchir beaucoup à comment faire, par exemple, en agrandissant l’écran de notre téléphone, tout comme l’écran iPhone XS Max avec Super Retina de 6,5 pouces publié aujourd’hui. »

Le marché chinois semble encore avoir de beaux jours pour ce qui est d’avoir des iPhone produits spécialement pour répondre aux exigences des consommateurs chinois.