Les nouveaux modèles d’iPhone permettront à leur utilisateur de jongler entre deux cartes SIM. C’est une première pour les smartphones d’Apple, mais comment cela se traduira-t-il ?

Bien que le Dual SIM existe depuis de nombreuses années et sur de nombreux smartphones déjà, c’est une petite révolution pour l’iPhone. Cette fonctionnalité permet d’intégrer deux cartes SIM différentes et de migrer de l’une à l’autre suivant l’envie et les besoins dU propriétaire. Pourtant, c’est une fonctionnalité qui faisait défaut, jusqu’ici, aux smartphones de la Pomme. Et à cette occasion, Apple frappe fort puisque la firme mise sur la technologie des cartes eSIM,

En effet, Apple ne se contente pas d’intégrer l’option tant répandue des Dual SIM traditionnels, mais s’offre la technologie des cartes SIM virtuelles. Ainsi, les nouveaux modèles d’iPhone pourront à la fois intégrer une carte physique, au format nano, et une carte dématérialisée, une eSIM. Une fonctionnalité encore peu répandue aujourd’hui, à travers le monde. En proposant cela, Apple devrait d’ailleurs pousser les opérateurs mobiles à se mettre à niveau.

L’aspect le plus intéressant avec l’utilisation de deux cartes SIM est justement de pouvoir jongler entre deux forfaits mobiles différents sur un même téléphone. L’occasion aussi de rassembler sa ligne personnelle et professionnelle sur un seul appareil.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Dans le cas de la technologie mise en place par Apple, le Dual SIM Dual Standby, il ne sera plus question de choisir l’une ou l’autre carte manuellement. La chose pourra être configurée par défaut, facilitant leur utilisation. Ainsi, il suffira de préciser quelle carte utiliser pour passer ses coups de fil, envoyer des SMS et surfer sur Internet. La consommation des forfaits se fera alors automatiquement.

L’activation de la carte virtuelle sera un véritable jeu d’enfant. Il suffira de scanner le QR Code fourni par l’opérateur mobile pour que le téléphone la détecte et « l’installe ». Pour la carte SIM physique, la procédure reste la même. L’utilisateur devra dès lors définir la carte principale et la carte secondaire. Il sera possible de les identifier en fonction de leur attribution ; privée, professionnelle, voyage, données mobiles et autres.

Ensuite, l’iPhone demandera à son propriétaire de configurer laquelle des deux sera utilisée en fonction de la tâche à accomplir. Il sera également possible d’attribuer l’une ou l’autre ligne en fonction des contacts. La migration vers l’autre pourra également se faire facilement, via un simple clic.

Un vrai avantage pour les consommateurs qui pourront ainsi souscrire à deux abonnements mobiles suivant leurs besoins. Par exemple, une ligne axée appels téléphoniques et SMS et une autre pour les données mobiles. À noter que si l’utilisateur veut souscrire un forfait chez deux opérateurs différents, il devra faire débloquer son iPhone.

Il faudra cependant se montrer patient pour profiter de cette technologie. En effet, celle-ci n’est pas encore supportée par les opérateurs mobiles présents en Belgique. Un point qui posait déjà problème pour l’Apple Watch Series 3. La version cellulaire de la montre proposait déjà de passer des coups de fils via l’intégration d’une eSIM. Une option que l’on retrouve aussi sur le tout nouveau modèle, la Series 4.