Le niveau de radiation qu’émettent les nouveaux téléphones d’Apple est identique à celui de l’iPhone X.

L’iPhone XS, l’iPhone XS Max et l’iPhone XR ont tous les trois un DAS inférieur à 1 W/kg. Pour rappel, le DAS, pour débit d’absorption spécifique, est l’indice qui mesure la quantité d’énergie véhiculée par les ondes électromagnétiques d’un appareil électronique reçues par l’usager dans les pires conditions possibles (le téléphone fonctionnera donc à pleine puissance pour les tests).

Cet indice est pris très au sérieux par l’Union européenne, et Apple s’y est toujours conformé. La limite en Europe étant de 2 W/kg, on peut dire que ces nouveaux téléphones sont dans la bonne moyenne. Par rapport aux iPhone 7 et 8 Plus, qui atteignaient 1.37 W/kg, les trois derniers téléphones d’Apple ont un DAS identique à l’iPhone X.

Crédit : Anthony Nelsin-Santos / MacGeneration

Même si ces mesures sont toujours largement disputées, puisque les tests sont effectués par les fabricants eux-mêmes, Apple s’en sort relativement bien par rapport à d’autres acteurs du marché. On citera notamment Huawei, avec des téléphones comme le Mate S, Mate 9 et Honor 8 qui dépassent largement la barre des 1.5 W/kg. Du côté des bons élèves, on retrouve Samsung, dont les Galaxy S8 et S8+ ne dépassent pas les 0.35 W/kg.