Les nouveaux modèles d’iPhone se mettent à la page, en intégrant la lecture en arrière-plan des tags NFC. Une technologie qui faisait défaut aux smartphones d’Apple, comparés à leurs concurrents sous Android.

Cette technologie de communication sans contact tend à se rependre dans les prochaines années, notamment dans les futurs smartphones. Si les téléphones Android sont déjà équipés de cette technologie, ceux d’Apple demandaient encore quelques manipulations afin de fonctionner. Mais aujourd’hui, les trois nouveaux modèles d’iPhone sont capables de lire des tags NFC en arrière-plan automatiquement. Petite révolution.

Pour rappel, le NFC (Near Field Communication) est une technologie qui permet de l’échange de données entre deux terminaux. Cela peut se traduire par l’échange de fichiers, des paiements bancaires sans contacts ou la validation son titre de transport via son smartphone. Cette technologie s’apparente au Bluetooth, bien que celle-ci ne repose que sur des ondes de courtes portées. Il faudra donc que les terminaux soient très proches, 100cm maximum, pour communiquer. La petite révolution de la chose reste tout de même la possibilité de réaliser des paiements depuis son smartphone, sans devoir taper son code. D’autres points peuvent également être effectués grâce à cette technologie, il suffit de l’avoir configurée plus tôt.

Pour ce qui est des tags NFC, ceux-ci correspondent à des autocollants ou cartes électroniques qui permettent de réaliser une action sur votre smartphone automatiquement en l’approchant de ces « tags NFC ». Par exemple, en déposant votre téléphone sur votre tableau de bord équipé d’un de ses tags, celui-ci se mettra en mode avion. Les possibilités sont immenses.

Si les iPhone plus anciens étaient capables de lire ce genre d’informations, depuis iOS 11, il fallait pour cela passer par une application prenant en charge le Core NFC. Mais avec les trois nouveaux modèles d’iPhone, il ne faudra plus ouvrir l’application pour scanner les tags. Cela se fera automatiquement à l’approche de l’étiquette, autocollant ou autre.

« Sur les iPhone qui prennent en charge la lecture des tags en arrière-plan, le système détecte et lit les données NFC [sic] sans que les utilisateurs ne doivent utiliser une app. Le système affiche une notification à chaque fois qu’il lit un nouveau tag. Après que l’utilisateur a touché la notification, le système transmet les données du tag à l’application idoine. Si l’iPhone est verrouillé, le système demande à l’utilisateur de déverrouiller le téléphone avant de transmettre les données du tag à l’application. »

Ce n’est pas à proprement parler une révolution dans le monde des smartphones puisque les derniers téléphones intelligents Android l’intègrent depuis quelque temps déjà. En revanche, c’est une petite mise à niveau de la part d’Apple, bien nécessaire, même si cette technologie n’est pas encore très étendue en Belgique.

Si l’échange de données sans contact peut effrayer, rassurez-vous, la lecture en arrière-plan ne peut se faire lorsque le téléphone n’est pas utilisé. Impossible également lorsque le téléphone n’a jamais été déverrouillé ou lorsque d’autres activités sont déjà en cours sur le téléphone comme une session Core NFC, l’utilisation de l’appareil photo, Apple Pay et le mode avion.

À noter que ces nouveaux iPhone ne sont pas encore capables de programmer un tag NFC. Il faudra peut-être attendre la fournée d’iPhone 2019.