Chacune des Keynote d’Apple se termine immanquablement par le “One more thing” introduit par Steve Jobs en 1999 pour présenter les iMacs aux couleurs vives en fin de présentation. Une tradition à la communication rondement menée qui permet de conclure les conférences sur un dernier sursaut du coeur. La grande messe d’Apple de la rentrée approche à grands pas, mais quelle surprise nous réservera cette fois la Pomme?

Le retour du MacBook Air?

L’idée est séduisante et fait de plus en plus parler d’elle. L’ultrabook à “petit prix” en comparaison du MacBook Pro n’a pas eu droit à une refonte depuis plus d’un an. Les ventes de Mac sont en baisse et Apple aurait tout intérêt à dépoussiérer son MacBook Air qui avait les faveurs d’une clientèle à moindre budget. À l’issue d’une Keynote où smartphones et montres devraient défiler, l’apparition d’un nouvel ordi portable pourrait donner un vent de fraîcheur, ce qui est le propre du One more thing.

L’iPhone low-cost?

Apple présentera-t-il trois ou quatre iPhone cette année? La question fait débat puisque les iPhone XS, XS Plus et 9 sont reconnus par tous mais la flambée des prix ayant refroidi une part de la clientèle, certains analystes tablent sur un iPhone cadet. Celui-ci reprendrait les caractéristiques d’un iPhone 7 ou 8 remis au goût du jour, sans grande évolution. L’idée est en réalité peu probable, Apple misant toujours sur le nivellement par le haut de ses produits. La Pomme n’aurait de véritable intérêt à dévoiler un téléphone identique à 2017 tout en proposant toujours les iPhone 7 et 8 à la vente. Et puis, une Keynote avec trois iPhone qui se conclut sur un quatrième, c’est un peu l’overdose.

Le HomePod Beats?

Les enceintes connectées se répandent à la vitesse V-V prime dans les chaumières. Mais le HomePod vendu 349€ reste très onéreux pour bon nombre d’entre nous, c’est pourquoi un HomePod estampillé Beats permettrait à Apple de jouer la carte de l’enceinte connectée pour jeunes à un prix plus raisonnable. La marque Beats sous la houlette d’Apple se destine à un marché plus jeune qui permettrait de combler les lacunes du HomePod dont les ventes peinent à décoller face à l’Amazon Echo à 100€. Voilà qui pourrait conclure une Keynote avec une bonne surprise pour ceux qui ne peuvent aujourd’hui se payer le luxe de l’assistant vocal dans une enceinte Apple.

Les AirPods 2?

Les futurs écouteurs sans fil d’Apple sont dans les cartons, mais quand arriveront-ils? Certains analystes affirment que la nouvelle génération d’écouteurs sera présentée aux côtés des autres appareils lors de la Keynote. Mais les AirPods 2 pourraient-ils marquer la fin de la conférence? Peu probable, le One more thing tient plus dans la surprise ou le remaniement de produits sous un angle nouveau. La présentation d’une nouvelle génération a plus sa place dans une conférence qu’à son issue. En revanche, les AirPods Premium pourraient marquer la surprise du public, mais ceux-ci ne sont pas attendus avant 2019.

Apple Video?

Voilà quelque chose qui aurait le mérite de renverser tout le monde de sa chaise. Après un lancement sur le marché du streaming musical en 2015, positionnant aujourd’hui Apple Music à la seconde place derrière un Spotify qui frémit chaque jour un peu plus, pourquoi ne pas se lancer sur le marché du streaming vidéo? Sous la pression, Tim Cook a révélé qu’Apple travaillait à son lancement. Tous les supports sont en place : smartphones, tablettes, ordinateurs et Apple TV, la flotte d’appareils pommés permettrait à la firme californienne de se positionner comme un concurrent de choix en un clin d’oeil face à Netflix, Amazon Prime ou encore Hulu.

En définitive, le One more thing peut nous réserver n’importe quelle surprise. Impossible de prévoir ce qu’Apple cache sous sa cape, toutes les spéculations sont possibles. Adepte du plus grand des secrets, la firme de Cupertino a plus d’un tour dans son sac et pourrait nous révéler quelque chose qu’aucun n’analyste n’a jusque là imaginé.