La firme de Cupertino semble toujours plus déterminée à conquérir de nouveaux horizons et offrir davantage de services à ses utilisateurs.

Dans sa volonté d’augmenter ses revenus, Apple plancherait sur un concept de catalogue de journaux accessible grâce à un abonnement. En mars dernier, la Pomme avait mis la main sur Texture, le Netflix de l’édition de magazine. Son concept était justement de proposer à ses abonnés un accès illimité à près de 200 magazines, suivant un abonnement de 9,99 dollars par mois.

À la suite de ce rachat, Apple aurait tenté de combiner le concept de Texture à son service d’information, Apple News. Ainsi, la firme pourrait faire évoluer son offre vers un service d’abonnement premium permettant aux abonnés de consulter les articles des plusieurs journaux grâce à la souscription à un service unique. Celui-ci devrait être mis sur pieds dans le courant de l’année prochaine.

Il serait question, dans un premier temps, d’une collaboration avec les grands noms de la presse américaine, tels que le New York Times, le Wall Street Journal et le Washington Post. Le contenu de chacun des journaux pourrait être consultable grâce à l’abonnement auprès d’Apple News dont le prix devrait rester dans la même gamme que celui de Texture, 10 dollars.

Mais cela semble tout de même difficile à croire, même si Apple s’est déjà entretenu avec ces titres de presse. Les abonnements des différents journaux étant beaucoup plus importants que cela. Comment réduire autant le prix d’un abonnement pour regrouper les informations de trois journaux ? En effet, si l’accès mensuel pour le NY Times est de 15 dollars, celui de Washington Post est de 37 dollars. Les négociations semblent tendues pour Apple puisque ces journaux possèdent déjà leur propre service d’abonnement.

L’idée d’Apple de proposer un service payant regroupant l’actualité de plusieurs journaux pour un prix accessible peut paraître intéressante pour les consommateurs, mais pas forcément pour les producteurs d’informations, comme le souligne une personne proche du dossier. En effet, cela pourrait donner lieu à des frictions entre les articles des divers titres de presse, ajoutant d’autant plus de compétition entre chaque. De plus, Apple pourrait tenter de faire pression sur les journaux en fonction de tel ou tel point, en menaçant d’être éjecté du service.

La position importante d’Apple avec ses iPhone, plus de 1,3 milliard d’appareils actifs, lui offre tout de même un argument de choix. Argument qui peut peser lourd dans sa démarche d’offrir de nouveaux services.

On pourrait également s’attendre à voir l’apparition d’un service tout-en-un, comprenant Apple Music, Apple News et autre, accessibles dans le monde entier. Un projet qui vient dans la lignée de développer des services de la marque pour atteindre son chiffre d’affaires qu’elle s’est fixé pour 2021, avec 50 milliards de dollars.